du 30 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Dire que cette mouture de GIMP était attendue relève de l'euphémisme : la dernière révision majeure stable (2.8) datait de 2012.

Les changements sont particulièrement nombreux, tant sous le capot que dans les fonctionnalités. La nouvelle version se veut ainsi nettement plus performante grâce au passage à GEGL Ce dernier permet d'exploiter les GPU pour la plupart des opérations, ainsi que les coeurs multiples des CPU, tout en apportant le support des couleurs haute résolution.

Une majorité d'outils ont été améliorés, la gestion des couleurs est pleinement intégrée dans GIMP, la prévisualisation est disponible pour les filtres portés vers GEGL, l'import des PSD est plus fiable, de nouveaux formats (OpenEXR, RGBE, WebP, HGT) sont pris en charge, les métadonnées (Exif, XMP, IPTC et DICOM) peuvent être lues et modifiées et un début de support est présent pour le HiDPI.

De nouveaux thèmes sont en outre disponibles (Light, Gray, Dark et System), accompagnés par des icônes symboliques remaniées. Objectif de l'équipe, rendre le contenant plus discret, au bénéfice du contenu.

Pour l'instant, seuls les téléchargements pour Linux et Windows sont disponibles. La version macOS arrivera « plus tard ».

GIMP 2.10 enfin disponible, de nombreuses nouveautés
chargement Chargement des commentaires...