du 08 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Lors de l'arrivée de la nouvelle offre de « PC dans le cloud » de Blade, Shadow, nous avions évoqué la problématique à laquelle la société faisait face pour son service. En effet, elle utilisait jusque là des GeForce dans des serveurs, ce qui n'était pas du goût de NVIDIA.

Ayant signé un accord avec le constructeur, elle s'est engagée à opter pour des modèles Quadro, et à ne plus communiquer sur un modèle précis de carte graphique grand public.

Une tendance que la marque veut voir se répandre. Ainsi, elle a placé dans ses conditions d'utilisation que le déploiement des GeForce n'était pas autorisé dans un datacenter, excepté pour le minage de crypto-monnaies.

Une manière de forcer la main aux quelques récalcitrants qui n'auraient pas compris le message. OVH est prévenu.

GeForce dans les serveurs : pour NVIDIA c'est non
chargement Chargement des commentaires...