du 31 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

La principale chaîne américaine de magasins de jeux vidéo va mal et cherchait désespérément un repreneur capable d'amener des fonds pour faire rebondir l'entreprise. Après plusieurs mois d'une quête infructueuse, GameStop abandonne l'idée.

« La direction a mis fin à ses efforts visant à vendre l'entreprise, au regard du manque de financement disponible à des conditions commercialement acceptables pour un éventuel acquéreur », annonce sobrement l'entreprise dans un court communiqué.

Au chapitre des bonnes nouvelles, GameStop a tout de même pu vendre son réseau de boutiques Spring Mobile pour un montant de 735 millions de dollars. L'entreprise cherche maintenant comment utiliser intelligemment ces fonds, « ce qui pourrait inclure la réduction de la dette, le financement de rachat d'actions ou réinvestir dans la vente de jeux vidéo et d'objets de collection pour relancer la croissance », explique-t-elle.

En réaction à ces annonces, l'action Gamestop a perdu 27 % de sa valeur en deux jours.

GameStop ne cherche plus de repreneur
chargement Chargement des commentaires...