du 11 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

La conférence se tiendra à San Francisco, la semaine précédant le MWC de Barcelone. Comme toujours, le fabricant reste très vague dans son communiqué : il indique simplement qu'il « dévoilera de nouveaux terminaux promettant de nouvelles expériences Galaxy basées sur 10 années d’innovations ».

En attendant, les fuites autour de la prochaine génération de smartphones haut de gamme sont nombreuses. Il pourrait par exemple y avoir trois modèles (S10 Lite de 5,8", S10 de 6,1" et S10 Plus de 6,4"), un écran avec un « trou » pour la caméra plutôt qu'une encoche, un capteur d'empreintes sous la dalle, etc.

Le fabricant pourrait aussi profiter de cette conférence pour revenir sur son Galaxy F pliable, dont seul un prototype a été présenté pour l'instant (de loin et dans le noir). La 5G devrait également être à l'honneur.

En attendant, un court teaser a été mis en ligne sur les réseaux sociaux.

Galaxy S10 : Samsung organisera un événement Unpacked le 20 février
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

C'est la continuité d'un vaste plan lancé il y a déjà plusieurs années et ne concernant pas que Tesla. Plusieurs dizaines de millions de véhicules sont en effet concernés. En cause : des airbags défectueux fabriqués par l'équipementier Takata, qui a depuis déposé le bilan.

Les Model S de 2012 ont été rappelées en janvier 2017, celles de 2013 en janvier 2018 et c'est désormais au tour des Model S de 2014 à 2016. Une foire aux questions est disponible par ici.

Selon TechCrunch, 14 123 Model S sont concernées par ce rappel en Chine. Ce pays n'est pas le seul concerné puisqu'il s'agit d'une campagne de rappel mondiale, mais le fabricant ne donne pas de chiffre détaillé par marché.

Copié dans le presse-papier !

Alors qu'Oppo vient d'en annoncer un 15 fois plus grand (mais sans donner de dimensions précises), Xiaomi lui emboîte le pas par l'intermédiaire de son président et cofondateur Lin Bin.

Selon une publication Weibo repérée par The Verge, le capteur mesurerait 25 x 50 mm. Selon le dirigeant, ce nouveau capteur peut sortir de veille et déverrouiller le smartphone en un clic.

Rien n'est par contre précisé concernant l'arrivée de ce capteur dans un smartphone Xiaomi (ou un autre).

Copié dans le presse-papier !

Tout va bien pour Netflix, qui a bouclé un quatrième trimestre conforme à ses propres attentes. L'entreprise a enregistré un chiffre d'affaires de 4,19 milliards de dollars en hausse de 27,4 % sur un an et compte désormais 139,26 millions d'abonnés payants à ses services, soit 8,84 millions de mieux en l'espace de trois mois, et un total d'environ 29 millions sur l'ensemble de l'année.

Si le millésime 2018 fut plus que fructueux pour Netflix, les analystes pensent que le géant du streaming pouvait encore faire mieux. Ces derniers craignent notamment que la multiplication des plateformes de streaming concurrentes (Disney+, Hulu…) réduise comme peau de chagrin le nombre d'heures passées chaque jour par les américains sur Netflix.

L'entreprise balaie cette idée en expliquant qu'elle perd davantage de temps d'écran à cause de Fortnite que de HBO. Aux États-Unis, avec 100 millions d'heures de programmes visionnées chaque jour, Netflix pèserait environ 10 % du temps passé par les américains devant leurs écrans.

Copié dans le presse-papier !

« John Wick a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur même de l’Hôtel Continental ». L'histoire de ce nouvel opus est donc une suite directe à John Wick 2.

Le célèbre tueur à gages est désormais « excommunié » et « tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde ». Mais il n'a évidemment pas dit son dernier mot.

À pied, en moto ou à cheval, il ne compte pas se laisser faire. Entre les balles qui fusent et les lames tranchantes qui volent dans tous les sens, l'action est au rendez-vous. La sortie est prévue pour le 22 mai prochain.

Copié dans le presse-papier !

Nouveau tournant dans la relation entre Microsoft et Verizon Media (anciennement Oath), la première étant désormais la seule plateforme publicitaire liée à la recherche de la seconde.

Cet accord étend donc les termes de celui de 2015, où Bing Ads devenait le seul prestataire d’AOL, propriété de Verizon Media. Pour Yahoo, 51 % des publicités transitaient par Bing. Avec le nouvel accord, le taux grimpe à 100 %.

Selon Microsoft, ce rapprochement devrait permettre une hausse des clics de 10 à 15 % pour Bing Ads aux États-Unis. La bascule doit progressivement se faire dans les deux mois.