du 14 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Six mois après la version 11 stable, l'équipe propose une première mise à jour importante. Comme son nom l'indique, FreeNAS 11.1 se base sur la branche stable de FreeBSD 11.1. Cette mouture corrige des failles de sécurité, ajoute la prise en charge des processeurs Intel Xeon Scalable et Ryzen d'AMD.

Du côté des nouveautés propres à FreeNAS, il est question d'un service « cloud sync ». Il permet de synchroniser, copier ou effacer des données depuis des solutions de stockage en ligne comme Amazon S3, Backblaze S2 Cloud, Google Cloud et Microsoft Azure.

Ensuite, FreeNAS 11.1 ajoute le support préliminaire de Docker, via une machine virtuelle exploitant RancherOS. L'équipe est d'ailleurs à la recherche de retours sur cette fonctionnalité encore en bêta. OpenZFS a été amélioré, notamment sur les snapshots multiples et les fichiers volumineux.

Enfin, la nouvelle interface graphique basée sur Angular a été améliorée et intègre désormais plusieurs thèmes. Elle reste toujours en bêta, mais l'éditeur espère la proposer en version finale à partir de FreeNAS 11.2. Les notes de version détaillées se trouvent par là.

FreeNAS 11.1 disponible : synchronisation cloud, Docker et améliorations pour OpenZFS
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le président chinois Xi Jinping a profité d'une tournée d'inspection dans son pays pour rappeler que la Chine a un quasi-monopole sur la production des terres rares, un composant stratégique pour les nouvelles technologies, comme le rappelle Les Echos.

La menace, à peine voilée, est qu'il pourrait interdire l'exportation de ces minéraux dans la guerre commerciale que se livrent les deux pays.

Copié dans le presse-papier !

Cette nouvelle entité du géant est dirigée par Asad Qizilbash et supervisée Shawn Layden de Sony Interactive Entertainment.

Ce dernier explique à Hollywood Reporter que « le moment est venu d'examiner d'autres opportunités médiatiques en streaming, au cinéma ou à la télévision ». Pour le moment, aucun titre n'a été dévoilé.

C'est dans l'air du temps avec des films comme Sonic et Pickachu pour ne citer qu'eux. Pour rappel, Netflix se lance dans l'opération inverse en adaptant des séries dans des jeux vidéo. Des annonces devraient avoir lieu durant l'E3.

Copié dans le presse-papier !

En avril de l'année dernière, cette annonce était un coup de tonnerre dans le monde des télécoms américains.Les deuxièmes et troisièmes opérateurs ne voulaient plus faire qu'un (sous le nom T-Mobile).

Le régulateur américain (FCC) s'est évidemment penché sur la question. En septembre, il s'est même accordé un délai supplémentaire après la réception de nouveaux documents.

Pour séduire les autorités, les deux protagonistes font la promesse d'un déploiement rapide de la 5G (reste à voir ce qu'ils appellent 5G…). Pour Ajit Pai, numéro un de la FCC, ces « engagements importants » sont dans l'intérêt des consommateurs. Il a donc « l'intention de recommander » à ses collègues de voter pour, comme il l'indique publiquement dans ce communiqué.

Dans les semaines à venir, Ajit Pai présentera un projet de directive allant dans ce sens.

Copié dans le presse-papier !

Déjà disponible sur Windows 10 en version Canary et Dev (lire notre prise en main), mais pas encore en bêta, les utilisateurs de Mac peuvent désormais eux aussi tenter l'expérience.

La version Canary est disponible pour macOS. Attention, il s'agit d'une version mise à jour quotidiennement et pouvant rencontrer des problèmes importants. À utiliser donc en connaissance de cause.

« Microsoft Edge pour macOS offrira la même expérience de navigation que sous Windows, avec des optimisations au niveau de l'expérience utilisateur pour que vous vous sentiez comme chez vous sur un Mac », explique l'éditeur.

Des ajustements sur les polices, les menus et les raccourcis clavier ont ainsi été mis en place. La Touch Bar des MacBook est également supportée.

Copié dans le presse-papier !

Nous avons tout d'abord le 85ZG9 de 85" et ensuite le 98ZG9 de 98", tous les deux faisant partie de la gamme « Master série » de Sony.

Les télévisions exploitent Android TV et intègrent un processeur d'image X1 Ultimate avec « un algorithme unique spécialement développé pour la 8K ». Le fabricant met aussi en avant les technologies Backlight Master Drive et 8K X-tended Dynamic Range Pro, toujours pour améliorer le rendu de l'image.

Sony en profite pour annoncer la prise en charge en 2019 (sans plus de détails) d'AirPlay 2 et d'HomeKit pour ses modèles ZG9, AG9, XG95 et XG85.

Le téléviseur 85ZG9 sera disponible début juin pour 17 000 euros, tandis que le 98ZG9 arrivera début juillet pour 80 000 euros. Comme lorsque la 4K a débarqué, il faut maintenant attendre des contenus.