du 18 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

L’Arcep a autorisé une expérimentation du 9 au 13 octobre, entre 3,6 et 3,7 GHz, dans le 8e arrondissement où se situe le siège social d’Iliad. Ce n’est pas le premier essai de 5G, loin de là. Orange était autorisé à lancer des essais sur la commune de Belfort de fin 2015 à fin 2016.

Free Mobile est le moins loquace des quatre opérateurs sur la 5G, les trois autres rivalisant via des démonstrations techniques, avec un débit atteignant 70 Gb/s en ondes millimétriques sur deux terminaux chez SFR. L’ouverture commerciale de ces futurs réseaux est toujours prévue pour 2020, alors que le standard n’est pas encore défini.

Free Mobile autorisé à tester la 5G à Paris
chargement Chargement des commentaires...