du 12 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Hier, l'opérateur annonçait que l'Inde et la Malaisie étaient désormais incluses dans les 25 Go de roaming par mois de son forfait à 19,99 euros. Aujourd'hui, Univers Freebox pointe une nouvelle brochure tarifaire, avec des changements sur les appels vers l'international et la data en roaming.

On note de nombreuses hausses. En voici quelques exemples : 1,35 euro par minute vers l'Afghanistan, l'Afrique du Sud, l'Angola, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, le Bangladesh, le Bhoutan, le Botswana, etc. (il y en a des dizaines du genre).

Il en est de même pour la data depuis certains pays, qui passe de 3,95 ou 4,95 euros à 9,70 euros par Mo : Albanie, Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Aruba, Barbade, Bermudes, Bonaire, Îles Caïman, Cambodge, etc.

Bref, si vous prévoyez d'appeler vers l'international ou de vous déplacer, pensez à consulter la brochure tarifaire de l'opérateur afin d'éviter toute déconvenue.

Free Mobile : des hausses de tarifs à l'international (appels et data) pour des dizaines de destinations
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

En août de l'année dernière, Disney prenait le contrôle de BAMtech et dévoilait ses plans pour l'avenir : lancer sa propre plateforme de streaming maison et rompre ses contrats avec Netflix dès 2019.

Selon Variety, le père de Mickey préparerait des mini-séries de six à huit épisodes sur des héros secondaires de l'Univers cinématographique de Marvel, notamment Loki et Scarlet Witch (alias la Sorcière rouge).

La production essayerait de récupérer les acteurs originaux (Tom Hiddleston et Elizabeth Olsen) pour qu'ils reprennent leur rôle respectif. Elle disposerait également d'un budget conséquent, avec l'implication des studios Marvel et de son directeur Kevin Feige pour assurer une certaine continuité.

Copié dans le presse-papier !

Par défaut, cette puce est cadencée entre 1 350 et 1 545 MHz, et parfois overclockée par les constructeurs. Dans la pratique, il semble assez aisé de lui faire passer la barre des 2 GHz.

Mais certains cherchent déjà à aller plus loin, via l'utilisation d'azote liquide. C'est le cas de KINGPIN qui est monté à 2 415 MHz. Il a également poussé la mémoire à 8,6 GHz, contre 7 GHz par défaut.

Résultat : un score de 9 275 points dans le test Time Spy Extreme de 3DMark, un record pour ce test, précédemment détenu par la Titan V (8 811 points).

Copié dans le presse-papier !

Bien que l'on passe à la branche 411.x, ne vous attendez pas à un véritable chamboulement. En effet, l'interface de gestion reste inchangée (mais indique désormais la fréquence Boost). Les évolutions sont à chercher ailleurs.

Tout d'abord du côté de l'arrivée de CUDA 10, de NGX ou encore du pilote USB. NVIDIA précise également dans les notes de version de ces pilotes 411.63 pour Windows 10 que RTX est d'ores et déjà supporté pour peu que vous activiez le mode développeur de l'OS.

De nouvelles extensions sont au programme pour OpenGL, permettant de gérer certaines fonctionnalités comme le Mesh Shading (voir notre analyse). HDR et RTX sont également au programme de l'évolution de Vulkan, dans sa version 1.1.

On appréciera au passage que le pilote Windows soit déjà unifié, supportant l'ensemble des cartes depuis les séries 600, comme précédemment. Les versions 32 bits de Windows et les cartes avec une architecture Fermi ont en effet été abandonnées à la publication des pilotes de la série 396 plus tôt dans l'année.

NVIDIA précise que cette nouvelle version est estampillée Game Ready, apportant le support d'Assassin’s Creed Odyssey, FIFA 19 et Forza Horizon 4. Attention, elle n'est pas encore disponible en français, vous devrez sélectionner English (US) pour la trouver.

Les adeptes de Linux ne sont pas oubliés, avec la mouture 410.57 également proposée sous FreeBSD et Solaris. Outre le support des nouvelles cartes, elle implémente les extensions ray tracing pour Vulkan et le moteur maison OptiX via libnvoptix.so.1

D'autres petits correctifs et améliorations sont au programme.

Copié dans le presse-papier !

Après des mois de batailles sur la question des investissements de cette usine, les deux partenaires enterraient finalement la hache de guerre en décembre 2017.

Aujourd'hui, Toshiba Memory et Western Digital « célèbrent » la fin des travaux et l'ouverture de Fab 6, située à Yokkaichi au Japon. Les travaux avaient pour rappel commencé en février 2017.

La production en masse de puces de 3D NAND à 96 couches a déjà commencé depuis le début du mois. À côté de l'usine se trouve également un centre de recherche et développement sur la mémoire, qui a débuté ses opérations en mars de cette année.

Copié dans le presse-papier !

L'outil open source de dépôt logiciel a levé 100 millions de dollars, dans un tour de table mené par le fonds Iconiq, rapporte TechCrunch. La société est désormais valorisée 1,1 milliard de dollars.

Au total, elle déclare avoir levé 145,5 millions de dollars. Elle espère entrer en bourse en novembre 2020. Elle comptait atteindre le milliard de dollars de valorisation début 2019, mais l'offre du fonds Iconiq aurait accéléré le processus, tout comme l'acquisition de GitHub par Microsoft pour 7,5 milliards de dollars en juin.

GitLab se voit comme un outil bien plus large, dépassant le simple concurrent de GitHub. Il touche neuf catégories de produits (de la gestion de projet à la sécurité), pour devenir une caisse à outils pour DevOps.