du 12 mai 2020
Date

Choisir une autre édition

Franck Riester : les décrets sur la publicité segmentée et les jours interdits de cinéma seraient sur la rampe

Lors d’une conférence avec les patrons des chaînes, Franck Riester a indiqué, selon les Échos, que les décrets relatifs à la publicité segmentée et sur les jours interdits de cinéma pourraient être publiés rapidement.

L’article 13 du décret du 27 mars 1992 impose en effet aux chaînes nationales de diffuser leurs spots publicitaires « simultanément dans l’ensemble de la zone de service ». Impossible du coup de l'adapter selon localisation du téléspectateur.

En avril dernier, le ministre de la Culture avait défendu cette publicité « adressée » ou segmentée à la télévision. « Quand vous allez tous les jours sur Internet, c’est ce qui vous arrive » expliquait-il, avant d’assurer que « c’est quelque chose d’ailleurs qui est demandé la plupart du temps par les Internautes ».

Toujours le mois dernier, dans le contexte de fermeture des salles de cinéma, plusieurs organisations du cinéma avaient sollicité le report de l’ouverture de la publicité pour le cinéma et la télévision, objet d’un autre décret. Elles estimaient que « la levée de l’interdiction de la publicité en faveur du cinéma à la télévision amplifierait fatalement la capacité des majors hollywoodiennes, au vu de leurs moyens financiers, à truster les écrans publicitaires à forte audience pour soutenir leurs sorties au détriment des films de la diversité et des acteurs nationaux indépendants ».

chargement Chargement des commentaires...