du 29 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

Le groupe a publié un communiqué des plus succincts : un des « sites de diffusions a été infecté par un virus informatique. Pour l’heure, les équipes sont pleinement mobilisées et la diffusion sur les antennes n’est pas impactée à court terme ».

« Néanmoins, la diffusion de France 3 va être transférée au siège de France Télévisions et le site de secours a été d’ores et déjà activé », ajoute le communiqué, laissant donc entrevoir une cyberattaque d’ampleur.

Lors du journal de 20h, Carole Gaessler a expliqué que cette situation compliquait « considérablement le travail des équipes » : « nous avons énormément de moyens déployés, nous sommes dans une situation un peu inédite pour nous à France 3 ».

Aucun détail supplémentaire n’est donné. On espère maintenant que le groupe ne va pas s’enfermer dans le mutisme comme l’avait fait Bouygues Construction au début de l’année. L'histoire n’est pas sans rappeler celle de TV5Monde, qui avait été beaucoup plus grave puisqu’elle avait entrainé défaçage et écrans noirs.

France Télévisions victime d’une cyberattaque, la diffusion de France 3 réorganisée
chargement Chargement des commentaires...