du 12 juillet 2018
Date

Choisir une autre édition

L'annonce a été effectuée par un tweet hier : le moteur sera désormais utilisé par défaut par les employés du groupe de l'audiovisuel public.

Les modalités n'ont pas été détaillées. On ne sait notamment pas si l'annonce concerne aussi bien les postes mobiles que fixes, les possibilité de changer ce paramètre, etc.

Delphine Ernotte s'est au passage félicitée de ce choix « du numérique européen », oubliant au passage que des services comme Google Analytics et autres solutions de pistage américaines sont encore très présentes sur les sites de France Télévisions.

France Télévisions passe ses équipes sous Qwant
chargement Chargement des commentaires...