du 23 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Le principal assembleur des iPhone d'Apple prévoit en effet de réduire ses coûts d'environ 2,9 milliards de dollars l'an prochain, sur une dépense annuelle totale de 6,7 milliards de dollars. Le géant asiatique estime en effet qu'il devra faire face « à une année très difficile ».

En cause, le flou autour des ventes de l'iPhone, la demande en Chine étant de moins en moins élevée pour les smartphones frappés d'une pomme. Si Apple peut s'en sortir en compensant les baisses de volumes par des prix plus élevés, ce n'est pas vraiment le cas pour l'assembleur qui a besoin de grosses quantités pour alimenter ses chaînes.

De plus, la guerre douanière entre la Chine et les États-Unis n'augure rien de bon non plus pour les usines chinoises de Foxconn.

Foxconn veut tailler fortement dans ses coûts
chargement Chargement des commentaires...