du 14 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Mozilla vient de franchir un important pas vers la diffusion de son WebRender, son prochain moteur de rendu du contenu web capable de tirer parti des GPU pour accélérer l’affichage. Objectif, que les applications web puissent maintenir 60 images par seconde.

Depuis hier, la version Nightly de Firefox active par défaut ce nouveau moteur pour les testeurs sous Windows 10 équipés d’une carte graphique NVIDIA. Selon Mozilla, le cas représente 17 % des utilisateurs.

Les développeurs précisent que le nombre de testeurs augmentera progressivement ensuite. Ils ne souhaitent simplement pas être ensevelis sous les rapports de bugs, la prise en charge des GPU impliquant de gérer les erreurs des pilotes (toujours un grand bonheur).

WebRender est l’une des grandes « stars » de l’initiative Quantum, qui a déjà modernisé une grande partie des fondations techniques de Firefox. On ne sait pas pour l’instant quand il sera prêt, mais il risque de s’écouler encore de longs mois.

Firefox Nightly active WebRender pour les GPU NVIDIA sous Windows 10
chargement Chargement des commentaires...