du 10 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Firefox accélère sur les appels de fonctions entre JavaScript et WebAssembly

Dans un billet technique, Mozilla expliquait le 8 octobre comment la dernière bêta accélérait certaines opérations liées à JavaScript et WebAssembly (voir nos explications sur ce format).

Les appels peuvent aller de l’un à l’autre, selon les besoins. Ce sont ces appels qui se veulent désormais plus efficaces dans la dernière bêta de Firefox. De WebAssembly vers JavaScript, il faut en moyenne 600 ms actuellement pour exécuter 100 millions d’appels de fonctions. Ce chiffre tombe à 400 ms.

Mais c’est surtout dans l’autre sens que les progrès sont les plus importants, quand JavaScript appelle des fonctions WebAssembly. Le temps d’attente était ainsi de 5 500 ms, toujours pour 100 millions d’appels de fonctions. Mozilla l’a divisé par 11 dans Firefox 63 Beta, l’opération nécessitant un peu moins de 500 ms.

Ces optimisations auront évidemment un impact plus ou moins important selon qu’une page ou application web se sert de WebAssembly. Mais puisque le format est appelé à se répandre, les gains observés pourraient se multiplier.

Les développeurs et éditeurs souhaitant mesurer cette hausse de performances peuvent récupérer la dernière bêta de Firefox depuis la page dédiée. La version finale est toujours prévue pour le 22 octobre

chargement Chargement des commentaires...