du 24 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Firefox 63 est en ligne : entre blocage du pistage et initiatives publicitaires de Mozilla

Cette nouvelle version peut paraître contradictoire. D'un côté, la fondation place les premières briques de son initiative de fin d'année visant à protéger l'internaute des abus de la publicité en ligne. De l'autre, elle met en œuvre de nouvelles solutions en la matière.

Nous ne reviendrons pas ici sur la nouvelle procédure de blocage des cookies ou des outils de pistage, déjà détaillée dans un précédent article. Il s'agit d'une première étape devant mener au début de l'année prochaine à une activation par défaut. Les éditeurs de sites et développeurs sont invités à lire cette page pour savoir ce qui les attend.

D'autres solutions du genre devraient arriver dans les mois à venir, Mozilla ayant publié une roadmap précise plus tôt dans l'année.

Outre-Atlantique, les utilisateurs vont commencer à voir apparaître les raccourcis de recherche et la mise en avant de ProtonVPN, déjà évoqués. Des outils promotionnels qui doivent permettre à Mozilla de diversifier ses revenus, en complément des recommandations sponsorisées via Pocket. Pour le moment, la fondation est encore très (trop) dépendante de Google et du partenariat autour de la recherche.

Des améliorations de performances sont également annoncées sous Windows, avec l'utilisation de Clang pour la compilation. Sous macOS, le Tab Warming doit aider à passer de manière plus fluide d'un onglet à un autre. Linux a de son côté enfin droit à des processus distincts pour les WebExtensions, ce qui doit aussi améliorer les performances et la réactivité du navigateur.

Sur le terrain des fonctionnalités, on apprend que le thème sera désormais adapté par défaut au choix de l'utilisateur pour Windows. Ainsi, si vous avez opté pour un thème sombre, il en sera de même dans Firefox. Bien entendu, vous pourrez ensuite en changer.

Le navigateur préviendra désormais quand plusieurs onglets seront fermés lorsque vous tentez de le quitter depuis le menu principal. Les raccourcis Siri sont également pris en compte sur iOS, avec la possibilité d'ouvrir un nouvel onglet à la voix. D'autres doivent suivre. Sous Android, les vidéos peuvent être maintenant lues en mode Picture-in-Picture.

Les développeurs ont de leur côté droit à l'API Web Components, au Shadow DOM ou encore à un éditeur de polices de caractères.

chargement Chargement des commentaires...