du 29 septembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Firefox 56 : Screenshots, remplissage de formulaire et transfert d'onglet

Alors que tous les regards sont portés vers Firefox Quantum, annoncé au début de la semaine, Mozilla suit son plan de bataille et vient de mettre à jour son canal stable avec Firefox 56. Outre les habituelles petites améliorations et autres corrections de bugs, la fondation a intégré quelques fonctionnalités plus ou moins déjà évoquées pour ne pas donner l'impression d'une mouture un peu creuse avant le grand saut.

C'est notamment le cas du nouvel outil de capture d'écran Firefox Screenshots (voir notre analyse). Il est aussi question de Send Tabs que Mozilla présente d'une manière qui devrait parler à certains ; « arrêter de s'envoyer des liens par email ». La fonction peut transférer un onglet d'un appareil à un autre depuis le navigateur ou des applications tierces (voir la vidéo). Le tout est annoncé comme disposant d'un chiffrement de bout en bout afin d'assurer la confidentialité des échanges. Dommage, on ne peut pas demander l'ouverture dans un onglet de navigation privée.

Enfin, une fonctionnalité de remplissage automatique des formulaires va être déployée progressivement, en commençant par les États-Unis. Il n'est pour le moment question que de votre adresse, plusieurs pouvant être ajoutées à votre compte et gérées dans les options. Reste à voir si elle sera étendu à terme, notamment aux informations de paiement, comme le fait déjà Chrome avec les cartes bancaires.

Du côté d'Android, on note surtout la fin du support de Flash et des appareils sous Android 4.0, alors que les performances de WebRTC et la gestion des WebExtensions ont été améliorées. Sous iOS, la version 11 du système d'exploitation est pleinement supportée, la fonctionnalité de synchronisation améliorée et la protection contre le pistage désormais activée par défaut en mode de navigation privée.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Microsoft a diffusé une nouvelle préversion (1810) de l'OS de sa console qui apporte quelques fonctionnalités du côté de l'accessibilité ou des avatars pour le tableau de bord.

La recherche est également étendue aux jeux que vous possédez, alors que quelques fonctionnalités complémentaires seront testées sur des portions limitées d'utilisateurs.

Mais ce qui est surtout mis en avant, c'est l'arrivée de Dolby Vision pour les contenus en streaming, et donc le HDR sur des services comme Netflix.

Copié dans le presse-papier !

Le navigateur qui se focalise sur le respect de la vie privée peut désormais être protégé par la biométrie dans les appareils d'Apple. Plusieurs fonctionnalités ont été ajoutées au passage.

Ainsi, un moteur de recherche au sein de la page est maintenant disponible dans le menu. Le partage de lien est également simplifié sous Android, avec la gestion via un appui long pour le copier dans le presse-papier.

Enfin, les KEY2 de BlackBerry sont maintenant livrés par défaut avec ce navigateur au sein de Locker.

Copié dans le presse-papier !

Le 11 juin, la neutralité du Net a été retirée aux États-Unis. Cela après plus d'un an de campagne entre défenseurs des libertés numériques et fournisseurs de services d'un côté, et industrie télécom de l'autre, soutenue par l'administration Trump.

Dans ce cadre, l'autorité des télécoms (la FCC) acceptait les commentaires d'internautes. De nombreux messages émanaient de faux comptes, usurpant pour partie l'identité de vraies personnes. En mai 2017, le président de la FCC, Ajit Pai, reconnaissait l'existence de faux commentaires mais refusait de les supprimer, pour éviter de retirer d'éventuels messages légitimes.

Dans une lettre du 6 juillet, au sénateur démocrate Jeff Merkley, il promet la mise en place d'un CAPTCHA sur l'outil de commentaire, lors d'une future révision.

Il estime d'ailleurs que la plupart des faux messages étaient pro-neutralité (7,5 millions de messages identiques liés à 50 000 adresses, pour partie fausses). L'an dernier, une étude de l'industrie télécom estimait pourtant que 98,5 % des commentaires uniques soutenaient ce principe, plaçant les faux commentaires chez les « anti ».

Pai assure encore que ses décisions ne dépendent pas du soutien populaire pour chaque position. Outre-Atlantique, le retrait de la neutralité du Net est particulièrement impopulaire, Ajit Pai ayant été beaucoup moqué par des internautes pour son choix, dans la campagne pour défendre ce principe.

La FCC ne compte pas enquêter sur les faux commentaires liés à la neutralité, le sujet n'étant pas de son ressort.

Copié dans le presse-papier !

Le géant de Santa Clara avale donc cette société spécialisée dans les « ASIC structurés », c'est-à-dire des circuits intégrés développés spécifiquement pour un client.

eASIC n'est pas une jeune pousse puisque la société a été créée il y a maintenant 18 ans. L'équipe d'eASIC intégrera le Programmable Solutions Group d'Intel, mis en place suite au rachat d'Altera.

Le montant de la transaction n'est pas précisé.

Copié dans le presse-papier !

C'est dans un communiqué des plus succincts que le groupe annonce ces deux nouvelles. Ces ventes de son pôle e-santé s'inscrivent dans le cadre de son « redéploiement stratégique » et devraient rapporter 60 millions d'euros.

Le groupe Lagardère est ainsi entré en négociations exclusives avec TF1 afin de céder 100 % de Doctissimo. La finalisation de l'accord devrait avoir lieu avant le 30 septembre selon le groupe.

En parallèle, la plateforme de prise de rendez-vous en ligne MonDocteur tombe dans l'escarcelle de Doctolib, son concurrent direct. Dans un billet sur Medium, Stanislas Niox-Chateau (PDG et fondateur de Doctolib) explique les raisons de ce rachat et ses ambitions pour la suite.

En plus de proposer un service plus complet à un plus large panel de personnes, Doctolib à l'ambition de bâtir « un champion européen de l'e-santé ». Des détails sont promis pour la rentrée.