du 12 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Firefox : premières activations du protocole DNS-over-HTTPS dans le mois

Mozilla teste ce protocole depuis 2017 et en a introduit le support dans Firefox 60, il y a plus d’un an. Désormais, l’éditeur est prêt à passer à la phase suivante.

DNS-over-HTTPS (DoH) est pour rappel une méthode de protection pour la résolution DNS qui, par défaut, n’est pas chiffrée ou protégée des regards. DoH ne chiffre pas les requêtes, mais les cache en les déguisant en trafic HTTPS classique. Ces requêtes peuvent être chiffrées, mais c’est le travail d’un autre protocole, DNS-over-TLS (DoT).

Mozilla va donc activer le protocole chez un petit nombre d’utilisateurs aux États-Unis dans le courant du mois. Si le test se passe bien, le déploiement continuera, très progressivement. L’utilisation du DoH n’est pas en effet sans poser problème.

Les serveurs DNS doivent en effet être compatibles, et Mozilla a décidé de passer par les résolveurs de Cloudflare pour s’occuper de ces opérations. Il s’agit de la configuration par défaut, mais l’utilisateur est libre de modifier ce paramètre.

De fait, la gestion du DNS est transférée du système d’exploitation au navigateur, créant une problématique inédite : les services de sécurité basés sur l’analyse DNS ne peuvent plus fonctionner. Inédite parce que la conséquence n’est plus le fruit de l’installation volontaire d’un produit spécifique comme un VPN, mais d’une configuration par défaut dans un logiciel grand public.

De nombreux produits deviennent inopérants avec DoH : les filtres DNS en entreprise, les outils de contrôle parental, une partie des fonctions des antivirus, les pare-feux et ainsi de suite.

La bascule fait tellement peur qu’elle avait poussé en juillet l’Internet Services Providers Association (ISPAUK) au Royaume-Uni à ranger Mozilla dans la catégorie des « méchants d’Internet ». Raison principale invoquée : l’impossibilité de lutter contre la pédopornographie.

En juillet également, le monde découvrait le premier malware à se servir de DoH pour ses propres sales besognes, cachant d’autant mieux son activité.

Mozilla est au courant de ces problèmes et travaille déjà sur des solutions. Par exemple, désactiver DoH quand une solution de contrôle parental est détectée. Les FAI pourraient en outre fournir une liste de domaines bloqués, pour lesquels Firefox couperait automatiquement sa protection, ne permettant alors plus de court-circuiter ledit blocage.

Mais même si Firefox s’est attiré en premier les foudres d’un certain nombre d’acteurs, le phénomène n'est pas prêt de disparaître : Chrome va faire de même avec sa version 78 le mois prochain, là encore pour un très petit nombre d’utilisateurs. Les compromis ne font que commencer.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Comme prévu, les nouvelles versions majeures d’iOS et watchOS ont été mises à disposition des utilisateurs hier soir à 19h. Sur les iPhone, les nouveautés sont particulièrement nombreuses. Nous publierons dans la journée un dossier qui leur est consacré.

L’installation se fait comme d’habitude : depuis Réglages. Les modèles pris en charge sont les iPhone 6s (Plus), 7 (Plus), 8 (Plus), X, XR, XS (Max) et iPod Touch de 7e génération. Les iPhone 11 et 11 Pro, disponibles aujourd’hui, sont bien sûr livrés avec le nouveau système.

L’Apple Watch a de son côté toujours besoin de l’application compagnon sur l’iPhone. watchOS 6 prend en charge tous les modèles de la montre connectée à l’exception de la « Series 0 » (le tout premier modèle). Attention cependant, les Series 3 et 4 sont servies immédiatement, mais les 1 et 2 devront attendre « plus tard cet automne ».

Petite surprise également sur les mises à jour initialement prévues pour le 30 septembre : iOS 13.1 et iPadOS sortiront finalement le 24 septembre, soit mardi prochain. La date apparaît désormais sur le site officiel. Rien n’est dit pour tvOS 13, qui garde pour l’instant son 30 septembre présumé.

Les utilisateurs d’iPhone auront donc deux mises à jour importantes à cinq jours d’intervalle, ce qui ne devrait pas manquer de faire hausser quelques sourcils.

Quant à macOS Catalina, il est toujours prévu pour octobre, sans plus de précisions. 

Copié dans le presse-papier !

La plateforme n'a donné aucune information supplémentaire, que ce soit sur le calendrier ou sur le prix visé. 

Dans un communiqué, la société se félicite d'avoir dépassé le milliard de dollars de chiffre d'affaires sur le second trimestre de l'année. C'est la deuxième fois de son histoire qu'elle franchit un tel cap. 

Copié dans le presse-papier !

Partant du constat que la gestion des onglets de Chrome sur les terminaux mobiles est une calamité, le géant du Net se décide enfin à changer la donne

Au cours des prochaines semaines, une « grille » permettra de regrouper les onglets par paquets, avec des miniatures pour les repérer facilement. En bas de chaque page, une liste des autres onglets appartenant au même paquet sera affichée, vous permettant de passer rapidement de l'un à l'autre. Pour rappel, la grille est déjà disponible sur iOS, mais sans la possibilité de créer de dossier pour l'instant. 

Enfin, sur les ordinateurs, Google pense à ceux qui ouvrent toujours des dizaines d'onglets et qui ne peuvent plus lire les titres des pages. Vous pouvez toujours l'afficher en survolant l'onglet, mais cette fonction sera bien plus fluide qu'avant si l'on en croit le géant du Net, avec le nom de domaine en plus.

Prochainement, des miniatures s'ajouteront pour avoir un aperçu de la page. Aucun calendrier n'est précisé pour le déploiement de ces fonctionnalités, si ce n'est qu'elle devrait être en place à l'automne. 

Copié dans le presse-papier !

Chaque fois qu’un nouveau macOS arrive, la version intégrée de Safari est répercutée sur les deux versions précédentes du système. Catalina n’est pas encore là, mais High Sierra (10.13.6) et Mojave (10.14.5) peuvent récupérer Safari 13 depuis hier soir.

Parmi les nouveautés, un écran d’accueil revisité (avec notamment des suggestions de Siri), des notifications pour alerter l’utilisateur quand il se connecte avec un mot de passe faible, le support des thèmes sombres des sites web ou encore l’accès simplifié aux onglets déjà ouverts lors d’une recherche.

Safari 13 peut être récupéré depuis les mises à jour système.

Copié dans le presse-papier !

Microsoft a publié hier soir une série de 44 vidéos dédiées à l’apprentissage des bases du Python. Ce langage de développement, actuellement l’un des plus utilisés, a toujours le vent en poupe.

Ces vidéos, disponibles en anglais (sous-titres disponibles), peuvent être vues comme la conséquence de la prise en charge, le mois dernier, de PyTorch 1.2 dans Azure. PyTorch est pour rappel un framework de machine learning open source créé par Facebook et qui s’utilise surtout avec Python.

Les 44 vidéos sont disponibles sous forme de liste de lecture sur YouTube. Elles ne durent jamais plus de quelques minutes chacun. Pour les intéressés, Microsoft se sert de Visual Studio Code pour ses démonstrations.