du 13 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Lors de l'annonce de l'arrivée du jeu sur Android et iOS, le studio expliquait que le cross-play serait possible sur PS4, PC, Mac et iOS, et éventuellement sur Android. La console de Microsoft était donc la grande absente.

Ce n'est plus le cas. Epic Games explique dans un nouveau communiqué que « Fortnite proposera du cross-play, cross-progression et cross-purchase entre Xbox One, PC, Mac, iOS et (dans les prochains mois) Android ».

L'éditeur en profite pour vanter la console et son écosystème, comme pour se faire pardonner de cet « oubli » malheureux. Il n'y aura par contre pas de cross-play ou autre entre les consoles de Sony et de Microsoft.

Pour rappel, la version iOS est disponible sur invitation seulement pour le moment. Pour s'inscrire, c'est par ici.

Finalement, Fortnite proposera aussi du cross-play sur Xbox
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le 12 novembre, entre 22h et 23h, certains services du groupe étaient inaccessibles, à cause d’une fuite BGP. Un autre opérateur a déclaré des millions d’adresses IP appartenant au groupe de Mountain View, rapporte Ars Technica, qui a enquêté sur l’incident. Selon la société ThousandEyes, la recherche Google et G Suite auraient été touchés.

Un petit opérateur nigérian, MainOne Cable Company, s’est approprié 212 préfixes d’adresses IP de Google. La mauvaise déclaration a été acceptée par l’opérateur d’État chinois China Telecom après quelques minutes, et diffusée aux autres opérateurs.

Selon BGPmon, l’opérateur nigérian a aussi redirigé le trafic du service de protection anti-DDoS Cloudflare.

Selon plusieurs acteurs, dont BGPmon, Cloudflare, Google et le registre régional RIPE NCC, l’incident est très sûrement dû à une simple erreur, sans volonté malveillante de détourner du trafic sensible. Pour Cloudflare, lui et Google seraient touchés car ils sont interconnectés à l’opérateur responsable sur un point d’échange du pays. Il assure que l’effet était minimal pour ses clients.

« C’était une erreur effectuée lors d’une mise à niveau prévue du réseau, à cause d’une mauvaise configuration de nos filtres BGP. L’erreur a été corrigée en 74 minutes et un processus a été mis en place pour éviter toute récidive », a depuis assuré MainOne dans un tweet.

Selon Ars Technica, le trafic n’est jamais parvenu à sa nouvelle destination, mais s’est arrêté sur un routeur de China Telecom.

BGP est un des protocoles qui sous-tendent Internet. C’est par ce biais que les organisations déclarent leurs adresses IP. L’information est diffusée de serveur en serveur, sur tout le réseau. Mais ce vieux protocole n’impose pas de vérification des annonces. La moindre erreur (ou revendication frauduleuse d’adresses IP) peut donc être diffusée sur tout le réseau.

Cloudflare rappelle les efforts de l’industrie sur RPKI, qui permet de certifier qu’on contrôle des lots d’adresses IP. Le système est connu depuis de nombreuses années mais loin d’être assez déployé, selon l’entreprise, qui l’évoquait déjà fin septembre lors de la publication sur Internet, par erreur, de tables internes de Telekom Malaysia.

Copié dans le presse-papier !

En plus du retour de l’October 2018 Update pour Windows 10, des mises à jour cumulatives ont été proposées pour toutes les versions de Windows en cours de support.

L’installation de l’évolution automnale restant pour l’instant soumise à une recherche manuelle dans Windows Update, les utilisateurs de l’April Update récupèreront automatiquement la mise à jour mensuelle. Microsoft préfère étrangement jouer la prudence. Ceux qui décident néanmoins de se lancer passeront en version 17763.134.

Le téléchargement contient surtout des correctifs de sécurité pour des composants tels que Edge, Internet Explorer, Windows Scripting, Windows Graphics, Windows Media, les réseaux sans fil ou encore le noyau. Le système passe en version 17134.407.

La branche précédente, à savoir la Fall Creators Update, reçoit à peu près les mêmes correctifs, le système passant en version 16299.785. Rappelons que le grand public ne peut pas rester sur des moutures plus anciennes. Seules les entreprises équipées d’une infrastructure spécifique peuvent bloquer Windows 10 sur une ou plusieurs évolutions majeures.

Windows 7 (SP1) et Windows 8.1 ont droit eux aussi à leur série de correctifs, avec des notes de versions assez semblables. Pour ceux qui se poseraient la question, les supports étendus de ces systèmes courront respectivement jusqu’aux 14 janvier 2020 et 10 janvier 2023. Windows 7 étant encore très présent, Microsoft risque une situation similaire à celle de Windows XP.

Copié dans le presse-papier !

Initialement prévue pour la fin de l'année, la sortie du film adapté du manga de Yukito Kishiro (Gunnm) a été repoussée au 13 février 2019. Pour faire patienter les fans, la 20th Century Fox a mis en ligne une nouvelle bande-annonce.

Pour rappel, voici le pitch : « Au vingt-sixième siècle, un scientifique sauve Alita, une jeune cyborg inerte abandonnée dans une décharge. Ramenée à la vie, elle doit découvrir le mystère de ses origines et le monde complexe dans lequel elle se trouve, afin de protéger ses nouveaux amis contre les forces sombres lancées à sa poursuite ».

Copié dans le presse-papier !

Cette nouvelle mouture apporte le support des GeForce RTX, ainsi que de la plateforme Bassin Falls et des processeurs Skylake-X Refresh.

Deux nouveaux outils de mesure de performances sont également de la partie en version bêta. Ils permettent de tester les capacités d'un processeur via les jeux d'instructions AVX2 et AVX512.

Copié dans le presse-papier !

Des photographies de ce qui pourrait être un nouveau casque de réalité virtuelle signé Valve ont fuité ces derniers jours. Les images ne laissent entrevoir que peu d'indices sur les nouveautés apportées par ce prototype, si ce n'est que ses lentilles ont l'air plus grandes que celles du HTC Vive (codéveloppé avec Valve), laissant augurer d'un champ de vision plus large.

On notera également la présence de diodes sur la face avant du casque, ce probablement afin d'assurer le suivi des mouvements grâce à un capteur extérieur, ainsi que de deux caméras, peut-etre pour des applications de réalité augmentée. Seul indice concernant son fabricant : un discret logo Valve imprimé sur l'une de ses cartes électroniques…