du 13 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Lors de l'annonce de l'arrivée du jeu sur Android et iOS, le studio expliquait que le cross-play serait possible sur PS4, PC, Mac et iOS, et éventuellement sur Android. La console de Microsoft était donc la grande absente.

Ce n'est plus le cas. Epic Games explique dans un nouveau communiqué que « Fortnite proposera du cross-play, cross-progression et cross-purchase entre Xbox One, PC, Mac, iOS et (dans les prochains mois) Android ».

L'éditeur en profite pour vanter la console et son écosystème, comme pour se faire pardonner de cet « oubli » malheureux. Il n'y aura par contre pas de cross-play ou autre entre les consoles de Sony et de Microsoft.

Pour rappel, la version iOS est disponible sur invitation seulement pour le moment. Pour s'inscrire, c'est par ici.

Finalement, Fortnite proposera aussi du cross-play sur Xbox
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Cette acquisition est la dernière brique (à ce jour) dans la construction d'un réseau social avec des conversations de meilleure qualité, une vaste opération lancée il y a déjà plusieurs mois.

« L'équipe de Smyte a déjà traité de nombreux problèmes liés à la sécurité en ligne et croit en la même approche proactive que celle que nous adoptons à Twitter : arrêter les comportements abusifs avant qu'ils n'influent sur l'expérience des autres utilisateurs » explique l'oiseau bleu.

L'intégration des systèmes de Smyte se fera progressivement au cours des prochains mois. Le montant et les détails de la transaction ne sont pas précisés. De son côté, Smyte affiche sur son site un unique message expliquant qu'il rejoint Twitter et renvoyant vers le blog de ce dernier.

Copié dans le presse-papier !

L'application fournit un retour audio (commentaires, vibrations, sons) à toute interaction, pour utiliser son smartphone ou tablette sans forcément voir l'écran.

La version 6.2 signe donc son changement de nom, avec TalkBack, Switch Access (pour contrôler l'appareil via un commutateur) et Sélectionner pour prononcer, qui décrit un élément choisi.

Copié dans le presse-papier !

Commençons par Super Chat, un outil permettant aux fans d'acheter un message qui sera mis en surbrillance et affiché plus longtemps dans le flux (la durée dépend du montant).

Après YouTube Gaming, les soutiens (4,99 dollars par mois) arrivent sur certaines chaines classiques de la plateforme, mais il faut avoir au moins 100 000 abonnés.

En partenariat avec Teespring, YouTube propose aux créateurs de vendre des produits dérivés (t-shirts, coque de smartphone, etc.). Ce service est disponible aux États-Unis pour les chaines avec au moins 10 000 abonnés.

Dernière nouveauté : Premieres. Ce nouveau service permet de commencer des lives avec des vidéos pré-enregistrées. Ainsi, « lorsque les fans se présenteront pour regarder la vidéo Premiere, ils pourront discuter ensemble en temps réel (et avec le créateur) ».

Enfin, YouTube en profite pour revendiquer 1,9 milliard d'utilisateurs connectés chaque mois.

Copié dans le presse-papier !

Depuis son introduction il y a quelques années, la gestion des comptes n’avait pas réellement été rénovée. Qu’à cela ne tienne, Google s’y colle.

En cours de déploiement sur Android, elle sera ensuite diffusée sur le web et iOS plus tard dans l’année. Elle veut rendre l’ensemble plus clair, en donnant accès en priorité aux éléments les plus importants : sécurité, vie privée, informations de paiement, liste des appareils, achats, abonnements, réservations et contacts.

Un nouvel outil de recherche permet – enfin – de chercher un paramètre en particulier, comme le changement de mot de passe. Google ajoute dans la foulée une section dédiée à l’aide, avec des réponses aux opérations courantes comme la mise à jour d’un espace de stockage.

Côté sécurité et vie privée, Google pousse en avant les types de données sauvegardés par le compte pendant l’utilisation des services. Un bilan de sécurité remanié est également proposé, pour revoir rapidement les principales options dans ce domaine.

La société ajoute que des conseils et notifications peuvent apparaître selon le contexte. Par exemple, si Google détecte que le compte est utilisé sur un vieil appareil, mettant en danger les données de l’utilisateur. Dans notre cas, il était recommandé de supprimer le compte d’un Galaxy S6.

Comme indiqué, cette nouvelle gestion n’est disponible que pour Android. Elle n’ajoute pas de nouvelles sections ou fonctionnalités, mais rénove les existantes pour les rendre plus simples à trouver.

Copié dans le presse-papier !

Dans les mois à venir la société va se battre avec NVIDIA sur le terrain des écrans haut de gamme et veut mettre toutes les chances de son côté. Après avoir annoncé la seconde mouture de sa technologie FreeSync au CES 2017, avec gestion du HDR, elle veut ainsi pousser ce dernier.

Il faut dire qu'en face, NVIDIA communique sur la marque G-Sync HDR, ce qui pouvait donner l'impression d'être seul à proposer cette possibilité.

Dans une interview accordée à PC Perspective, Antal Tungler détaille également les caractéristiques nécessaires pour obtenir ce label : HDR600, 99 % du spectre BT.709 et 90 % du DCI P3, ainsi qu'une latence minimale (non précisée).

Une manière là aussi de répondre à NVIDIA qui annonce être assez strict sur ses critères et vouloir proposer peu de modèles G-Sync HDR « mais que ce soit systématiquement le meilleur de sa gamme ». Il faut dire qu'à 2500 euros pièce, on en attend pas moins.

Ainsi, la question du tarif sera l'enjeu crucial. AMD a toujours misé sur le côté plus accessible de FreeSync, quitte à ne pas être trop regardant sur les caractéristiques techniques. S'agira-t-il cette fois de proposer mieux ou aussi bien pour vraiment moins cher ? La réponse dans les semaines qui viennent.