du 17 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Films supprimés sur iTunes : ce n'est pas si simple

L’histoire des trois films supprimés est un peu plus complexe qu’initialement racontée. Non que le client - Anders Gonçalves da Silva – ait menti, mais il a omis de mentionner un fait important : il a déménagé.

Les trois films disparus (Cars, Cars 2 and The Grand Budapest Hotel) avaient été achetés quand il vivait en Australie. Aujourd’hui, il vit au Canada, entraînant un changement de région dans iTunes.

Or, un film peut avoir plusieurs versions, selon les marchés auxquels il s’adresse, ne serait-ce qu’à cause de classifications différentes. D’où la disparition des contenus : ils sont liés à la région Australie. Da Silva possède d’autres films qui, eux, n’ont pas eu ce problème.

Dans sa fiche technique sur les changements de pays, Apple recommande de télécharger les contenus achetés avant de déménager, les copies locales étant à l’abri de toute action externe.

« Il est possible que vous puissiez télécharger à nouveau beaucoup d’entre eux après avoir effectué le changement » indique Apple, mais le langage employé ne permet d’en tirer aucune certitude. Le cas de da Silva en est ailleurs une preuve.

La situation, creusée par Cnet, ne permet pas d’en savoir plus, particulièrement sur la question centrale : les films achetés peuvent-ils être considérés comme permanents ? Techniquement, les trois titres achetés sont toujours là, mais inaccessibles depuis le Canada.

Leur indisponibilité n’est donc pas le résultat d’un kill switch, mais le flou n’est pas levé pour autant. Par ailleurs, bien que les projecteurs soient braqués sur iTunes, ce type d'indisponibilité concerne les autres boutiques en ligne. Il n'est ainsi pas rare de voir sur Deezer ou Spotify des chansons indisponibles en France.

chargement Chargement des commentaires...