du 26 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Une préversion qui arrive avec du retard. On se souvient qu’elle devait être lancée la semaine dernière, avant que l’équipe ne repousse la date. Une situation habituelle pour Fedora.

Le plus gros apport est sans doute la généralisation des dépôts modulaires à toutes les éditions, au lieu de la seule version Server pour Fedora 28. Ces dépôts permettent aux utilisateurs de choisir entre plusieurs versions d’un même paquet.

Fedora 29 bascule également sur GNOME 3.30, mouture importante qui a notamment cherché à réduire sa consommation de ressources à fluidifier ses animations. Nautilus remanié, application Podcast, paramètres du Thunderbolt 3 ou encore mode lecteur pour le web sont aussi au programme.

Comme toujours, le système récupère au passage toutes les dernières versions disponibles des paquets embarqués, dont ceux liés au développement (MySQL, the GNU C Library, Python, Perl…).

L’équipe compte toujours lancer Fedora 29 fin octobre. Il n’est pas dit que le délai soit respecté avec le retard pris sur la bêta. Bien entendu, elle assure que les retours des testeurs seront appréciés.

Fedora 29 a finalement sa bêta
chargement Chargement des commentaires...