du 02 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Fedora 28 disponible en version finale

Nouvelle version majeure pour l'une des distributions GNU/Linux les plus populaires. Elle garde son optique particulière de toujours proposer les dernières nouveautés, Fedora étant notamment la première à avoir basculé sur Wayland.

Le noyau 4.16 et GNOME 3.28 (sur Wayland évidemment) lui assurent déjà bon nombre d'améliorations, comme une meilleure autonomie pour les ordinateurs portables, le support amélioré du Thunderbolt, l'inclusion des pilotes invités de VirtualBox dans le noyau ou encore un module d'installation plus simple.

Plusieurs autres nouveautés importantes sont à signaler. D'une part, le nouveau dépôt Modular, qui permet aux utilisateurs de pouvoir choisir entre plusieurs versions d'un même paquet.

D'autre part, Fedora 28 facilite l'installation de paquets provenant de sources tierces, y compris en sources fermées. NVIDIA est cité en exemple. Pour l'équipe, il s'agit visiblement de composer avec une certaine réalité, « sans pour autant compromettre ses idéaux ».

Notons également, pour Fedora Atomic Host, l'arrivée des mises à jour automatiques (désactivées par défaut). Enfin, Aarch64 rejoint les architectures primaires supportés par la mouture Server.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Nos confrères de TechPowerUp ont découvert un élément intéressant dans les pilotes des GeForce RTX. Chaque puce exploitant l'architecture Turing a droit à deux identifiants différents.

Une première, selon nos confrères, qui auraient pu confirmer que la TU102-300 est destinée à être intégrée aux cartes d'entrée de gamme, la seconde (TU102-300-A) ayant plutôt vocation à être utilisée pour les modèles des partenaires orientés overclocking.

Ainsi, les constructeurs auraient l'interdiction de proposer une carte overclockée par défaut si elle est équipée d'un TU102-300.

Un certain tri a toujours été opéré avec cet objectif, plusieurs constructeurs communiquant à une époque sur les lots de GPU sur lesquels ils avaient pu mettre la main pour proposer des cartes pouvant monter très haut en fréquence.

Mais cette distinction n'avait jamais pris forme de manière si visible, notamment dans les pilotes. Une manière peut-être d'officialiser la facturation à deux niveaux opérée par NVIDIA sur ses GPU. Il faudra aussi voir si le service d'overclocking automatique Scanner prend cette information en compte lors de son analyse et si cela ne limite pas les possibilités de transférer un BIOS d'une carte à l'autre.

Copié dans le presse-papier !

Comme prévu, Elon Musk a pris la parole hier soir pour dévoiler le nom du premier touriste de l'espace à avoir acheté un billet pour faire le tour de la Lune dans la fusée BFR : Yusaku Maezawa.

Il s'agit d'un milliardaire (ce qui ne surprendra personne) japonais et collectionneur d'art. Il ne sera pas seul puisqu'il embarquera avec lui six ou huit artistes et personnalités culturelles. Leur identité n'a pas été dévoilée, mais ils participeront tous au projet baptisé #dearMoon par Maezawa. « Ils devront créer quelque chose à leur retour sur Terre » affirme le milliardaire. Un site web dédié a été mis en ligne.

Yusaku Maezawa a payé toutes les places, mais n'a pas donné d'indication sur le tarif demandé. Même discrétion sur le montant de l'opération chez Elon Musk et SpaceX. La fortune du japonais est estimée à près de 3 milliards de dollars selon Forbes.

Le voyage est prévu pour 2023. Pour rappel, la fusée BFR (Big Falcon Rocket ou Big Fucking Rocket) n'a pas encore effectué le moindre vol.

Copié dans le presse-papier !

Le réseau social n'en finit plus d'annoncer des mesures pour lutter contre les ingérences étrangères dans les élections, et la désinformation.

Hier, il a dévoilé un programme pilote destiné aux candidats des élections législatives de mi-mandat aux États-Unis, qui se tiennent en novembre. Eux et les responsables de partis (locaux et nationaux) seront invités à installer la double authentification sur leurs comptes, et disposeront d'une surveillance des tentatives d'intrusion.

La société multiplie les promesses et les communiqués à chaque pas de ses outils pour protéger les élections des manipulations. Dernièrement, il a étendu le fact-checking aux photos et vidéos, en revenant (longuement) sur ses efforts des derniers mois.

Copié dans le presse-papier !

Ces derniers mois, le service avait mis en place de nouvelles fonctionnalités mettant en avant des messages à côté desquels vous auriez pu passer.

Une manière de faire ressortir des éléments publiés pendant la nuit ou après une absence de plusieurs heures/jours, pouvant vous intéresser. Selon Twitter, le dispositif a montré une certaine efficacité.

Néanmoins, il a aussi irrité de nombreux utilisateurs qui n'en voulaient pas. Ainsi, un paramètre sera désormais proposé depuis la page du profil sur les applications mobiles. Son déploiement va se dérouler sur plusieurs semaines.

Dans le même temps, l'équipe précise que si vous désactivez la fonctionnalité « Montrer les meilleurs tweets en premier », il ne vous sera plus imposé la section « Au cas où vous l'auriez manqué » comprenant des tweets de personnes que vous ne suivez pas forcément.

Le tout doit permettre une meilleure cohérence des paramètres et un choix accru offert aux utilisateurs. On pourrait presque se demander comment Twitter n'a pas pu y penser plus tôt.

Copié dans le presse-papier !

Depuis hier soir, plusieurs nouvelles versions majeures de systèmes Apple sont disponibles.

On commence avec iOS 12, qui reprend la même liste de compatibilité qu’iOS 11 : iPhone à partir du 5s, iPad 5 et 6, iPad Air 1 et 2, tous les iPad Pro, iPad mini 2 à 4 et iPod Touch de 6e génération.

Parmi les principales nouveautés, on note une meilleure réactivité, les notifications groupées, de nouveaux gestes tactiles pour l’iPad, l’arrivée de Bourse, Dictaphone ou et Actualités sur ce dernier, les traductions et raccourcis Siri, etc. Nous avons détaillé ces nouveautés dans notre dossier.

Si le système ne vous propose pas automatiquement le téléchargement, vous pouvez pour rappel le débusquer dans Réglages > Général > Mise à jour logicielle.

watchOS 5 ensuite, que l’on installera comme d’habitude depuis l’application compagnon sur iPhone. La nouvelle mouture embarque quatre nouveaux cadrans, un navigateur web, une application podcasts, le retour de la fonction Talkie-Walkie et de nouveaux outils pour les sportifs, dont un mode compétition en duel.

tvOS 12 est lui aussi disponible. Sa liste d’apports est moins étoffée : de nouveaux fonds d’écran animés avec affichage de leurs informations (notamment le lieu), possibilité de passer d’un fond à un autre via un glissement sur la télécommande, compatibilité avec le Dolby Atmos et suggestion du mot de passe s’il est présent dans le Trousseau iCloud.

Rappelons que le prochain macOS, Mojave, arrivera la semaine prochaine.