du 21 août 2018
Date

Choisir une autre édition

Dans un rapport d'une dizaine de pages, des chercheurs d'IBM X-Force Red et Threatcare présentent les résultats de leurs travaux sur ce sujet.

Ils ont identifié 17 failles sur les systèmes utilisés par les villes connectées, dont huit qualifiées de critiques. Une attaque possible serait par exemple de détourner les systèmes d'alerte à la population et créer une panique générale. La fausse attaque par missile balistique sur Hawaï donne une idée de ce qui pourrait se passer.

Les chercheurs donnent enfin quelques pistes pour limiter au maximum les risques… mais comme l'histoire nous le montre régulièrement, le risque zéro est un doux rêve, impossible à obtenir.

Failles de sécurité : les dangers de la « smart city »
chargement Chargement des commentaires...