du 07 février 2020
Date

Choisir une autre édition

Facebook Workplace permettra « d'analyser les sentiments d'un employé »

Cette annonce a été faite par Julien Codorniou, vice-président de la plateforme pour les entreprises, lors d’une longue Interview accordée à Journal du Net.

« Au sein de l'analytics de Workplace, l'IA va aussi permettre de mesurer le sentiment global d'une société, et de pouvoir identifier des anomalies ou des opportunités, par exemple en analysant les sentiments d'un employé qui est moins actif ou qui présente un risque de churn ».

Le dirigeant en profite aussi pour revenir sur le cas du CERN qui a décidé de quitter Workplace : « L'affirmation selon laquelle ils ont eu le choix de payer ou de perdre leurs droits administratifs et leurs droits sur les données de Workplace n'est pas exacte. Ils pourraient rejoindre Workplace aujourd'hui sur notre niveau Essential, ce qui leur permettrait d'utiliser Workplace gratuitement et de conserver les mêmes droits d'administration et de données ». 

chargement Chargement des commentaires...