du 30 août 2019
Date

Choisir une autre édition

Facebook va lister les données partagées avec les tiers

Facebook a dévoilé il y a une dizaine de jours un nouvel outil pour mieux contrôler ce qui est fait des données personnelles, plus particulièrement ce qui est envoyé aux éditeurs tiers. 

La fonction, qui sera d’abord déployée en Espagne, Irlande et Corée du Sud, se nomme « Activité hors de Facebook » (le nom définitif en français reste à connaître). Mise en évidence dans les paramètres du réseau social, elle liste l’ensemble des services et applications échangeant des données avec Facebook.

Grosso modo, l’utilisateur retrouvera tout service où il aura utilisé ses identifiants Facebook pour se connecter. Au vu du succès rencontré par Connect, ils sont donc potentiellement nombreux.

Pour chacun, on pourra connaître les données précisément partagées. Si ce partage n’est pas apprécié, il sera possible de le bloquer, en visant soit le site ou l’application, soit le service en intégralité.

Mais attention, car contrairement à ce que l’on peut lire parfois à ce sujet, Facebook ne supprimera pas les données collectées par les éditeurs tiers. L’entreprise n’en a pas le pouvoir. En revanche, elle coupera le lien entre elles et les informations personnelles détenues par Facebook.

Les données détenues par le tiers deviendront pour la plupart inexploitables, mais elles seront toujours en sa possession. Par ailleurs, couper le lien avec un service tiers en provoquera la déconnexion immédiate.

Il faudra cependant attendre sa disponibilité en France pour jauger de l’efficacité réelle de cet outil. On peut y voir, une fois encore, les retombées du scandale Cambridge Analytica.

chargement Chargement des commentaires...