du 19 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

Il s’agit d’un triangle rouge inversé qui était utilisé pour identifier des prisonniers politiques dans les camps de concentration.

« Notre politique interdit d'utiliser un symbole appartenant à un groupe haineux banni pour identifier des prisonniers politiques sans ajouter le contexte qui permette de condamner le symbole ou d'en débattre », explique le réseau social.

Contrairement à Twitter et Snapchat, Facebook avait jusqu’à présent laissé les messages de Donald Trump, provoquant des remous internes. Ce n’est donc plus le cas.

« La décision de Facebook a précédé de quelques heures celle de Twitter, d'indiquer une mise en garde, pour la troisième fois cette année, sur un tweet du président au sujet d'un autre contenu », explique Radio-Canada.

Facebook supprime des publicités de Donald Trump évoquant un symbole nazi
chargement Chargement des commentaires...