du 18 mai 2020
Date

Choisir une autre édition

Le réseau social l'a annoncé dans un billet de blog ce week-end, le montant de la transaction évoqué par Axios n'ayant pas été confirmé.

Le service continuera d'être proposé par d'autres, mais Facebook voulait sans doute « sécuriser » son accès à cette base de GIF dont elle représentait 50 % du trafic, la moitié de ce chiffre provenant d'Instagram à lui seul. 

Certains rappellent que Giphy est aussi un gros collecteur de données, sous couvert de service « fun », ce qui ne doit pas être sans intéresser Facebook. 

Que sera-t-il fait de ces informations à l'avenir ? Impossible à dire pour le moment. Mais peut-être les applications exploitant Giphy pourraient-elles s'inspirer de l'intégration mise en place par Signal, limitant la récolte d'informations.

Dans tous les cas, n'oubliez pas que la blague « c'est une idée de génie » a déjà été faite des milliers de fois depuis l'annonce. Nous vous l'avons épargné en titre, pensez à faire de même au sein des commentaires ;)

Facebook se paie Giphy pour 400 millions de dollars, la gestion des données en question
chargement Chargement des commentaires...