du 03 juillet 2019
Date

Choisir une autre édition

Il s'agit de la nième annonce du réseau social sur la tentative d'assainir le flux de ses utilisateurs. Cette fois-ci, les contenus « trompeurs sur la santé » sont pris pour cible car jugés « particulièrement néfastes pour la communauté ».

Les algorithmes ont ainsi été revus pour réduire la visibilité des publications autour de la santé « présentant des allégations exagérées ou sensationnelles » et celles « visant à vendre des produits ou des services ».

Sont ainsi visés les remèdes miracles, les pilules permettant de perdre du poids, etc. Pour les repérer, Facebook identifie les « expressions couramment utilisées dans ces publications pour prédire celles qui pourraient inclure des allégations ». Les concernées sont alors déplacées plus bas dans le fil d'actualité, sans disparaître pour autant. 

Facebook s'attaque aux publications trompeuses sur la santé
chargement Chargement des commentaires...