du 30 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

En juin, le réseau social dévoilait sa cryptomonnaie Libra (gérée par une association éponyme) et son portefeuille Calibra.

Depuis, les levées de boucliers ont été nombreuses, notamment avec Bruno Le Maire en France. Le ministre de l’Économie et des Finances évoque des « risques d’abus de position » et « de souveraineté » : « Toutes ces préoccupations sur Libra sont sérieuses, je veux dire donc avec beaucoup de clarté [que] dans ces conditions nous ne pouvons pas autoriser le développement de Libra sur le sol européen ».

Facebook prévoyait initialement un lancement en juin 2020, mais « cette date pourrait glisser sans problème d’un ou deux trimestres », affirme à Reuters Bertrand Perez, directeur général de l’Association Libra.

« L’important, c’est de nous conformer aux (exigences) des organes de tutelle [...] Nous savions qu’il allait falloir répondre à de nombreuses questions de la part des régulateurs des deux côtés de l’Atlantique et d’autres parties du monde », ajoute le responsable. 

Facebook prêt à retarder le lancement de sa cryptomonnaie Libra
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Que les clients du récent iPhone 11 Pro se rassurent : s’ils possèdent la dernière version de l’application YouTube, ils peuvent dorénavant profiter du mode HDR et donc du rendu amélioré des couleurs sur l’écran OLED embarqué.

Le support du HDR par YouTube n’est pas nouveau sur iPhone. Il est apparu il y a deux ans pour accompagner l’iPhone X. Il faut cependant que l’application soit mise à jour à chaque nouveau téléphone.

Copié dans le presse-papier !

WarnerMedia a conclu un accord exclusif avec GKids, distributeur américain du studio Ghibli aux États-Unis, comme l'indique Variety

« Nous sommes ravis de travailler avec HBO Max afin d’apporter la collection complète des films de Studio Ghibli aux téléspectateurs américains », affirme Koji Hoshino, président des studios Ghibli. Le lancement outre-Atlantique est prévu pour le printemps. 

C'est un changement de paradigme pour le studio, qui ne misait jusqu'à présent que sur les DVD/Blu-Ray et le cinéma. Hayao Miyazaki et Ghibli étaient en effet réticents à diffuser leurs films en streaming.

Cette annonce est tout de même surprenante puisque le contraire avait été annoncé pas plus tard que la semaine dernière : « Le Studio Ghibli ne propose pas ses films sous forme numérique, que ce soit en téléchargement ou en streaming, dans le monde entier [...] Ils continuent de croire que la présentation est vitale », affirmait mardi dernier GKids à Polygon.

Copié dans le presse-papier !

La semaine dernière, Samsung était dans l'embarras à cause du lecteur d'empreinte ultrasonic des Galaxy S10 et Note10 bien trop permissif.

En cause, certaines protections d'écran et des étuis qui empêchent la détection de fonctionner correctement et qui permettent de déverrouiller le téléphone avec d'autres doigts que ceux autorisés. Samsung a enfin publié un communiqué.

Le fabricant recommande aux personnes utilisant une protection ou un étui avec du silicone de l'enlever, de supprimer l'ensemble des empreintes et de les saisir de nouveau. Une mise à jour logicielle est prévue pour cette semaine, et il ne faut plus utiliser ce genre de protection en attendant.

Copié dans le presse-papier !

Il y a un peu moins d'un an, la sonde de la NASA se posait sur la surface de la planète rouge. Elle embarque pour rappel le sismomètre SEIS développé par le CNES et à l'origine d'un retard de deux ans. Ce n'est évidemment pas le seul instrument.

L'expérimentation qui nous intéresse aujourd'hui est HP3. Elle doit mesurer le flux de chaleur qui s'échappe aujourd'hui de l'intérieur de la planète Mars. « Proposée par l'Institut de Planétologie de Berlin de l'agence spatiale allemande, elle consiste à pénétrer le sol martien sur une profondeur de 5 mètres grâce à une taupe mécanique autopropulsée, et à mesurer les variations de température avec la profondeur », peut-on lire sur ce site de l'Institut de Physique du Globe de Paris.

Après une descente de 35 cm environ en mars, la « taupe » était bloquée. Les scientifiques pensaient qu'elle s'était heurtée à un rocher ou que le sol n'offrait pas un frottement suffisant pour qu'elle puisse continuer à avancer. 

Cette dernière hypothèse étant la plus vraisemblable, les scientifiques ont décidé d'utiliser le bras robotique pour « tasser » le sol autour de la « taupe » afin qu'elle puisse reprendre ses opérations. 

Bonne nouvelle, la taupe a depuis progressé de 2/3 cm affirme l'agence spatiale allemande. La taupe n'était donc pas face à un rocher. « Mais elle devra bientôt se débrouiller seule », ajoutent les scientifiques, le bras robotisé ne pouvant pas tasser la terre sur 5m de profondeur… De plus amples informations sont disponibles par ici.

Copié dans le presse-papier !

L’éditeur propose depuis mai dernier un kit de développement destiné aux infrastructures numériques impliquées dans le vote. Ce SDK, open source (licence MIT) et baptisé ElectionGuard, dispose maintenant d’un « bug bounty ».

Toute personne (grand public, étudiants, chercheurs…) trouvant une faille de sécurité dans ElectionGuard pourra donc empocher jusqu’à 15 000 dollars, selon la gravité de la découverte. Les détails devront bien entendu être fournis confidentiellement.