du 04 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Cette fonctionnalité Avatars fait exactement ce que son nom laisse supposer, comme l'explique TechCrunch  : vous permettre de créer un avatar virtuel personnalisé (forme du visage, cheveux, vêtements, couleur de peau, etc.).

Ils peuvent être utilisés dans Messenger, ainsi que pour répondre dans votre fil d'actualité. Ils ne sont pour le moment disponibles qu'en Australie et il faudra attendre fin 2019 ou début 2020 pour qu'ils soient plus largement diffusés, comme l'expliquent nos confrères.  

Pour le moment, il n'est pas possible de partir d'une photo pour débuter votre avatar. Il n'est pas non plus question d'une monétisation… pour le moment. Mais des vêtements de marques ou des bijoux pourraient arriver dans un second temps.

Dans tous les cas, Facebook arrive bien tard sur ce segment puisque Bitmoji existe depuis 2014. La société a pour rappel été rachetée en 2016 par Snap.

Facebook lance ses Avatars (en Australie), des bitmojis maison
chargement Chargement des commentaires...