du 31 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

La régie publicitaire du service détaille de nouvelles limites pour les réclames qu'il accepte. Devant l'eldorado – voire le mirage – que constituent aujourd'hui les crypto-monnaies, elle a simplement décidé de les bannir de ses annonces.

Sont concernées les ICO (une variante des levées de fonds), en plus des options binaires, un des classiques des publicités douteuses sur le web. « Beaucoup d'entreprises qui font de la publicité sur les options binaires, les ICO et les crypto-monnaies n'agissent pas de bonne foi » note le groupe.

Il compte devenir plus précis par la suite, avec une montée en force progressive de son interdiction. Il sera intéressant de voir si d'autres plateformes feront de même dans les semaines à venir, face aux risques potentiels pour leurs utilisateurs, et donc à leur réputation.

Espérons tout de même que, dans le cas de Facebook, cette démarche sera plus efficace que l'interdiction des publicités discriminantes ou celle de la propagande politique.

Facebook interdit la publicité autour des crypto-monnaies et des options binaires
chargement Chargement des commentaires...