du 14 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

C'est ce qu'annonce la société dans un communiqué, dans son effort contre la désinformation. Les 27 médias et organisations partenaires, dans 17 pays, sont concernés.

La méthode est la même que pour les articles : ils sont identifiés via différents signaux (dont les signalements d'internautes) et soumis à vérification par les partenaires. S'ils sont jugés trompeurs, ils sont déclassés et des avertissements apparaissent autour, notamment au partage.

Comme d'habitude, l'entreprise vante les mérites de son machine learning, ici appuyé par la reconnaissance visuelle de caractères (OCR). Ces contenus entrent dans trois catégories : manipulés ou fabriqués, hors contexte et « texte, audio ou sous-titres faux ».

En parallèle, Facebook répète ses efforts ciblés sur les élections, quitte à risque la nausée. Dans un autre communiqué reprenant (encore) les annonces des derniers mois, la société répète son attention accrue dans les prochaines élections législatives de mi-mandat outre-Atlantique, et le besoin de collaborer avec les autorités de différents pays, les seules à même de voir les flux financiers.

Facebook étend son fact-checking aux photos et vidéos
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Encore une mise à jour hier pour iOS et iPadOS. Les utilisateurs qui attendaient la mouture 13.3 (tout juste arrivée en préversion) peuvent se réjouir : elle corrige le bug du multitâche.

On s’étonne d’ailleurs, pour une révision « mineure », du sérieux des problèmes qu’elle corrige. Celui du multitâche était potentiellement le plus pénible puisqu’il forçait bon nombre d’applications à se recharger entièrement, comme si son démarrage se faisait à froid. 

En plus d’exiger dans ce cas plus de puissance et donc de drainer davantage la batterie (oui, tuer les applications en mémoire dessert l’autonomie), la perte de temps pouvait être significative. Dans le cas de Safari par exemple, les données déjà inscrite dans un formulaire était perdue. Or, il suffisait parfois d’éteindre son appareil pendant quelques minutes pour que le bug se manifeste.

iOS 13.2.2 corrige également plusieurs soucis qui pouvaient entrainer une perte de la connexion cellulaire, notamment après un appel. Un autre pouvait rendre « illisibles les réponses aux courriels qui utilisent le chiffrement S/MIME entre comptes Exchange », un autre générait des demandes supplémentaires d’authentification avec Kerberos, et le dernier interrompait parfois le chargement des accessoires Lightning YubiKey.

La mise à jour se récupère comme d’habitude dans Réglages > Général > Mise à jour logicielle.

Copié dans le presse-papier !

Annoncée début octobre, cette Surface 2-en-1 de 13" est animée par un SoC SQ1 maison réalisé en partenariat avec Qualcomm (il est basé sur le Snapdragon 8cx).

Dans les points positifs, le SSD est amovible, toutes les vis sont des Torx standard, « beaucoup de composants sont modulaires et se remplacent individuellement ». Par contre, «  (presque) toutes les réparations requièrent de retirer l'écran. La procédure simplifiée ne nécessite pas de séance de chauffe, mais il faut toujours faire soigneusement levier ».

Dans les points négatifs : « La batterie est solidement collée en place et son connecteur se branche sous la carte mère. Il faut donc démonter quasiment tout l'appareil pour y accéder ». Score final, 6 sur 10. 

Copié dans le presse-papier !

Proposée depuis le mois dernier sur iOS, cette v4 arrive sur tvOS, annonce l'équipe en charge du développement. 

L'ensemble se veut plus clair, avec une gestion des profils, de la nouvelle version d'AirPlay, s'adaptant aux nouveaux codes graphiques d'Apple. 

Cette adaptation, qui devait au départ prendre « quelques jours », aura finalement nécessité trois grosses semaines. 

Pour Android, c'est toujours en cours. Cela ne devrait néanmoins plus tarder. On espère que ce sera enfin l'occasion d'avoir du contenu à plus de 720p. Une fonctionnalité promise de longue date, mais toujours attendue.

Copié dans le presse-papier !

« C’est l’effervescence à la station de Dumont d’Urville », explique le Centre national pour la recherche scientifique. Les chercheurs et mécaniciens sont effectivement en train de réaliser les derniers préparatifs pour le départ du 20 novembre.

« Une dameuse et cinq gros tracteurs à chenilles tirant des containers montés sur traîneaux se mettront en branle pour l’un des plus longs raids scientifiques jamais effectués au cœur du continent blanc, vaste comme 25 fois la France », explique le CNRS.

« À leur bord, six scientifiques, trois mécaniciens et un médecin-urgentiste vont parcourir près de 4 000 kilomètres, à la vitesse moyenne de 8 kilomètres par heure. Ils rallieront d’abord la station franco-Italienne de Concordia, puis mettront le cap sur le pôle Sud », ajoute-t-il. 

« Des raids de cette envergure, on n’en avait plus fait depuis les années 1950-1960, du temps des pionniers comme Claude Lorius », affirme Jérôme Chappellaz, directeur de l’Institut polaire.

« Qu’il s’agisse de biodiversité ou de climat, si les grandes expéditions sont rendues nécessaires par l’état de la planète et l’urgence à faire progresser la connaissance, elles ne doivent pas pour autant masquer les missions de terrain plus modestes », indique le CNRS. 

Copié dans le presse-papier !

Après la vente potentielle de Top Achat à LDLC, on se demandait ce qu'il adviendrait de Rue du commerce au sein du groupe Carrefour. Son sort semblait déjà scellé selon nos sources : la revente.

Cela se confirme puisque Carrefour annonce avoir reçu une offre ferme de Shopinvest portant pour le rachat de 100 % du capital.

« A la suite de cette opération, Rue du Commerce, site spécialisé dans la vente de produits high-tech en France, s’intégrera à Shopinvest, groupe e-commerce fondé en 2011, qui opère un portefeuille de 11 sites, dont les 3 SUISSES » précise le communiqué.

Ce projet de cession sera soumis aux Instances Représentatives du Personnel de Rue du Commerce et aux autres conditions de réalisation usuelles.