du 05 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Facebook détaille sa « war room » pour les élections américaines

NBC News a été invité par le réseau social, qui avait déjà dévoilé ses plans contre la désinformation en période électorale à Recode.

L'entreprise a constitué une salle dédiée aux futures élections de mi-mandat outre-Atlantique, dans ses locaux de Menlo Park, pour (enfin) réagir rapidement aux manipulations de son service. Des manipulations qualifiées de fabulations par Mark Zuckerberg fin 2016, après l'élection présidentielle. Après plusieurs enquêtes et scandales, la société met désormais en scène son engagement.

Dans cette salle, des écrans afficheront des activités considérées comme inhabituelles. Le responsable de l'engagement civique de Facebook, Samidh Chakrabarti, déclare que le groupe doit être prêt à répondre à des interférences, après sa torpeur sur les opérations attribuées aux Russes en 2016.

Cette war room sera notamment constituée d'ingénieurs, de data scientists et de responsables des affaires publiques. La société vante une approche pluridisciplinaire, classique dans l'étude de ces phénomènes en ligne.

À Recode, elle déclarait mener ses travaux au pas de course, à deux mois à peine des élections de mi-mandat.

chargement Chargement des commentaires...