du 14 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Facebook demande plus d'infos aux annonceurs qui veulent cibler avec leurs données

Les audiences personnalisées sont un service proposé par de nombreuses plateformes qui misent sur la publicité et les annonceurs pour se financer.

Pour faire simple, il s'agit de proposer à des tiers d'amener leurs données afin d'adresser aux utilisateurs des messages adaptés. Souvent, notamment sur les réseaux sociaux, cela prend la forme d'adresses email ou d'empreintes d'adresse emails, permettant un recoupement.

Mais comment s'assurer que les internautes ont donné leur accord pour ce transfert ? Avec l'entrée en vigueur du RGPD, et le régime de coresponsabilité, Facebook a décidé d'être un peu plus carré sur la question.

Dès le 2 juillet, lorsqu'un annonceur importera une liste dans le cadre des audiences personnalisées, il devra indiquer comment elle a été collectée. De plus, les utilisateurs seront informés dans les détails de la publicité qu'ils sont ciblés suite à l'envoi d'une liste.

Lorsqu'un partage des données est effectué avec une agence tierce, l'annonceur devra également donner son accord explicite et indiquer qu'il a la permission des personnes concernées.

Dans tous les cas pour Facebook le message est clair : « en cas de problème, vous serez désigné comme responsable, nous vous aurons prévenu ». La seule question que l'on peut se poser, c'est pourquoi tout cela n'avait pas été fait avant.

chargement Chargement des commentaires...