du 07 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Face à « l’anarchie », Anne Hidalgo interdit le stationnement des trottinettes sur les trottoirs parisiens

« Actuellement, 12 opérateurs existent et 20.000 trottinettes électriques sont en circulation. Sans régulation, nous atteindrons les 40.000 d’ici 2020 ». Face à cette invasion, la maire de Paris, Anne Hidlago, a pris des mesures draconiennes. « Le stationnement des trottinettes électriques sera interdit sur les trottoirs ». Leurs pilotes n’auront pas d’autres choix : « il faudra les garer sur les places déjà utilisées par les voitures et les deux-roues motorisés ».

Par ailleurs, les opérateurs se voient demander de brider leur vitesse à « 20 km/h dans tout Paris et à 8km/h dans les aires piétonnes et zones de rencontre, c’est-à-dire en deçà de la vitesse maximum autorisée en France qui est de 25km/h ». Elle suggère aussi aux usagers le port du casque.

Cette réglementation locale a été intégrée en attendant l’adoption de la loi d’orientation des mobilités qui devrait sécuriser juridiquement ce cadre.

Plusieurs amendements concernent ces nouveaux véhicules, comme celui qui veut obliger le conducteur d’un deux roues à moteur, une trottinette électrique ou un vélo à assistance électrique à justement porter le casque.

chargement Chargement des commentaires...