du 14 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Eyeo (Adblock Plus) lance son Decodex : TrustedNews

La société, qui a fait du blocage de publicité son activité principale (en se positionnant comme péage pour les gros acteurs), a décidé de surfer sur la vague « fake news ».

Ainsi, elle annonce TrustedNews, une initiative en partenariat avec Metacert, permettant de catégoriser les sites selon le type de contenu proposé et un code couleur. Elle prend la forme d'une extension Chrome, qui n'est pas sans rappeler le Decodex du Monde.

Ainsi, l'internaute sera informé lorsqu'un site est jugé de confiance, satirique, biaisé, ayant une tendance au clickbait, etc. Le service se présente comme « impartial » et ne repose pas sur un serveur central qui renvoie les informations en fonction des sites que vous visitez. Il récupère plutôt une liste qu'il utilise ensuite pour assurer le fonctionnement de l'extension.

Il faut donc se fier au jugement de MetaCert, même si l'équipe indique qu'un retour des utilisateurs est possible et qu'il sera pris en compte. D'autres sources d'information pourraient être prises en compte à l'avenir.

Le service ne fonctionne pour le moment que pour des sites en anglais, précise l'équipe. Côté modèle économique, Eyeo déclare qu'il s'agit d'un projet interne, qu'elle a décidé de rendre public. Rien d'autre n'est évoqué.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La nouvelle mouture du réseau social libre (et concurrent de Twitter) s'enrichit à nouveau de fonctionnalités bienvenues.

La première permet d'éditer des messages publiés, ou plutôt de les supprimer pour proposer à nouveau le même texte, prêt à être modifié. Comme l'indiquent les développeurs, la fonction est identique à celle de l'extension Better Tweetdeck.

Mastodon propose également une option pour masquer les contacts que vous suivez et qui vous suivent. L'équipe est consciente que ces personnes ont elles-mêmes des profils pouvant vous référencer, mais la collecte de données n'en reste pas moins plus complexe.

Les filtres de langue ont aussi été améliorés. Les utilisateurs peuvent désormais sélectionner la langue utilisée dans un menu, court-circuitant alors la détection automatique. Dans les préférences, l'opt-out est devenu un opt-in, l'utilisateur devant cocher les cases des langues qu'il souhaite voir apparaître dans ses toots.

Enfin, Mastodon permet de renseigner son compte Twitter pour se livrer à une comparaison des listes de contacts. Ceux trouvés dans Twitter et ayant un équivalent sur Mastodon sont affichés, un bouton « Suivre tous » étant même proposé. La nouvelle version propose en outre de personnaliser les liens d'invitation

Copié dans le presse-papier !

Il est articulé autour d'une plaque en aluminium courbée et équipé de switchs Gateron (Brown, Blue ou Red).

Le fabricant mise sur le prix pour essayer de se démarquer : 69,99 euros. Il est d'ores et déjà disponible chez Materiel.net (switchs Red uniquement pour le moment) et en précommande chez Top Achat.

Aux États-Unis et au Canada, une version spéciale (CK552) avec « une plaque supérieure courbée en aluminium brossé noir » sera proposée par Best Buy et Staples pour 79,99 dollars à partir du 26 juin.

Copié dans le presse-papier !

Tom Forsyth, qui a travaillé sur le célèbre projet (devenu depuis Xeon Phi), l'a annoncé sur Twitter : il est de retour chez le géant de Santa Clara, en tant qu'architecte en chef.

Depuis son précédent passage chez Intel, il a travaillé principalement sur des solutions de VR, chez Valve puis Oculus. De quoi relancer la machine à spéculations sur la cible et la composition de cette solution graphique, qui doit être lancée en 2020.

Copié dans le presse-papier !

Début 2016, une polémique a éclaté à cause de l'erreur 53, un verrouillage d'un iPhone ou iPad déclenché par un changement de pièce, en particulier le bouton Touch ID. Apple bloquait chaque appareil dont le bouton n'avait pas été changé officiellement via son service client, à la faveur d'une mise à jour d'iOS.

L'entreprise a rapidement publié un correctif stoppant ces blocages, justifiés par des raisons de sécurité. Elle promettait en outre de rembourser les clients ayant acquis un nouveau smartphone ou tablette. La commission australienne de la concurrence et de la consommation a attaqué Apple, après des plaintes de 275 consommateurs entre 2015 et 2016, dont 53 n'étaient officiellement plus éligibles pour une réparation.

« Le discours d'Apple a mené des consommateurs à croire qu'elle leur refuserait une réparation pour leur appareil défectueux car ils sont passés par un réparateur tiers » déclare la commission. Un tribunal fédéral a condamné Apple US et Apple Australie à une amende de 9 millions de dollars australiens, soit 5,7 millions d'euros. Entretemps, la société a revu ses formations et procédures.

Copié dans le presse-papier !

Beaucoup espéraient que ce serait l'occasion pour Apple de lancer le test bêta public, mais seuls les développeurs sont pour l'instant concernés.

Les principales nouveautés sont concentrées dans iOS 12, dont le panneau Temps d'écran évolue, améliorant la présentation des informations et se montrant plus souple. Les applications les plus utilisées sont poussées en tête de liste, et on peut basculer sur la vue catégorie depuis un onglet.

Plusieurs autres panneaux ont évolué, comme les statistiques de la batterie, la saisie du code PIN (désormais en plein écran sur fond blanc) ou encore la saisie automatique des codes uniques envoyés par SMS.

Du côté de Mojave, le mode sombre continue d'envahir l'interface, notamment dans le panneau d'informations générales du système et dans l'application Plans. La nouvelle bêta règle également de nombreux problèmes avec les applications tierces.

Quant à tvOS 12 et watchOS 5, aucune nouveauté particulière dans cette préversion, si ce n'est le lot habituel de soucis réglés. Nous ne sommes après tout qu'au début du test.

Notez que le code d'iOS 12, dans lequel certaines se sont déjà amusés à plonger, contient des références à des modèles Watch4,1, Watch4,2, Watch4,3 et Watch4,4. Soit quatre nouveaux modèles de montre, puisque les actuels sont estampillés 3,1 à 3,4. Elles pourraient être présentées en septembre, en même temps que les successeurs des iPhone 8 et X.

Comme d'habitude, les préversions se récupèrent dans les sections dédiées de chaque appareil.

Les testeurs publics peuvent par ailleurs récupérer Mojave, seule plateforme disponible pour l'instant dans Apple Beta. Rappelons quand même la mise en garde de rigueur : ces systèmes sont incomplets et peuvent planter, sans parler des incompatibilités potentielles avec les applications.