du 23 août 2018
Date

Choisir une autre édition

L'opérateur a obtenu l'autorisation de l'Arcep afin de mener des expérimentations dans la bande de fréquence des 3,4 à 3,8 GHz, les bandes de fréquences qui seront au cœur de cette technologie, au moins au départ.

Des démonstrations « au plus proche de la réalité » seront réalisées à Opéra, de la réalité virtuelle/augmentée et des vidéos 4K/8K seront expérimentés à Châtillon et enfin les voitures connectées seront à l'honneur à Linas-Montlhéry.

Pour rappel, Orange dispose déjà d'autorisations à Lille, Douai et Marseille.

Expérimentation 5G d'Orange : trois nouveaux terrains de jeux en Île-de-France
chargement Chargement des commentaires...