du 30 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

L'Europe se prépare à envoyer une nouvelle sonde vers Mars, avec un rover à son bord. Celui-ci devra se poser en douceur sur la surface de la planète… une opération toujours risquée comme le rappelle douloureusement Schiaparelli.

Pour freiner la chute du module, des parachutes seront utilisés. Le plus grand d'entre eux, de 35 mètres de diamètre, a passé avec succès ses tests en Suède . Il s'agit d'une « étape majeure du projet » pour Thierry Blancquaert de l'ESA.

Une infographie sur la séquence de déploiement des parachutes est disponible ici.

ExoMars 2020 : le parachute principal de 35 mètres réussit son test
chargement Chargement des commentaires...