du 27 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Il y a trois ans, les détails de cette affaire étaient dévoilés. Son histoire remonte à 2013 : durant plusieurs années, une campagne de phishing a permis à des pirates de prendre le contrôle de distributeurs de billets et de comptes bancaires afin de détourner des fonds.

Plus de 100 établissements dans 40 pays ont été infiltrés, pour un préjudice estimé à plus d'un milliard de dollars, excusez du peu. Une infographie sur l'organisation et les dégâts de Carbanak est disponible ici.

Europol annonce aujourd'hui que « le chef de la bande criminelle derrière les attaques de logiciels malveillants Carbanak et Cobalt ciblant plus de 100 institutions financières dans le monde a été arrêté à Alicante, en Espagne ».

Cette opération est le fruit d'une collaboration avec les autorités roumaines, biélorusses, taiwanaises, le FBI et d'autres organisations.

Europol arrête le chef présumé de la bande derrière la cyberattaque Carbanak visant les banques
chargement Chargement des commentaires...