du 25 mars 2020
Date

Choisir une autre édition

La France ira-t-elle plus loin ? Le comité scientifique prévu par la loi sur l’état d’urgence sanitaire va accompagner « la réflexion des autorités sur (...) l’opportunité de la mise en place d’une stratégie numérique d’identification des personnes ayant été au contact de personnes infectées »

Ce Comité Analyse Recherche et Expertise (CARE) aura sous les yeux plusieurs exemples dans le monde. Le 14 mars, Benjamin Netanyahou, Premier ministre israélien, a déclaré vouloir « utiliser certains moyens numériques que nous possédons pour lutter contre le terrorisme. Jusqu'à aujourd'hui, j'ai évité d'utiliser ces mesures avec la population civile, mais je n'ai pas le choix » 

Comme expliqué dans notre dossier, plusieurs entreprises proposent déjà d'aider les autorités à surveiller la propagation de la pandémie par l’usage des métadonnées issues des services en ligne ou des opérateurs télécoms. 

État d’urgence sanitaire : le comité scientifique planche sur le traçage des personnes en contact de malades
chargement Chargement des commentaires...