du 08 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

Le département de la direction interministérielle du numérique (DINUM) chargé de « la conception et la mise en œuvre de la stratégie de l’État dans le domaine de la donnée » a publié la semaine dernière un outil de pseudonymisation alimenté par une intelligence artificielle.

Pour rappel, la différence entre pseudonymisation et anonymisation est importante. Dans le premier cas, il s’agit d’un « traitement de données personnelles réalisé de manière à ce qu'on ne puisse plus attribuer les données relatives à une personne physique sans avoir recours à des informations supplémentaires ». Les données sont ainsi « indirectement identifiantes ». C’est la technique notamment utilisée par l’application StopCovid.

En plus de la mise en ligne d’un guide expliquant « pourquoi et comment pseudonymiser dans l'administration », Etalab propose désormais un outil open source (licence MIT) utilisant une intelligence artificielle pour pseudonymiser des documents. 

Vous pouvez également utiliser une version en ligne en uploadant un fichier doc, docx ou txt (100 ko max). Pour l’instant 158 documents et 7279 phrases ont été traités ainsi. 

Etalab propose un outil open source de pseudonymisation
chargement Chargement des commentaires...