du 28 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Elles sont partenaires depuis 2007 déjà, et viennent de signer pour trois ans supplémentaires.

Les deux entités travaillent sur « l’amélioration des performances et de la sûreté des réacteurs », « le développement de la connaissance des phénomènes d’évolution des matériaux », « le démantèlement, la déconstruction et l’assainissement d’installations nucléaires » et « la maîtrise de la radioprotection »

Le CEA et Engie expliquent aussi avoir des échanges « dans le domaine de la transition énergétique », ouvrant ainsi la porte à une collaboration sur des travaux dépassant le cadre du nucléaire. 

Énergie nucléaire : le CEA et Engie prolongent leur accord de recherche jusqu’au 31 décembre 2022
chargement Chargement des commentaires...