du 18 mars 2020
Date

Choisir une autre édition

Dans un premier temps, un porte-parole de l'Arcep avait expliqué à Reuters et aux Échos ne pas être « en mesure de maintenir les enchères prévues à la mi-avril (pour des raisons opérationnelles liées à la mise en place du confinement) ». Il ajoutait que différents scénarios étaient à l’étude.

Mais Sébastien Soriano, président de l’Arcep, est intervenu hier soir sur Twitter pour expliquer qu’« aucun report n‘[était] acté pour le moment ». « Le Collège de l’Arcep va étudier l’impact du #Covid-19 avec les opérateurs, en lien avec le gouvernement. Si un nouveau calendrier devait être défini, cela sera indiqué en temps utile », ajoutait-il.

Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad, profitait d’une conférence suite à la présentation des résultats de la société pour annoncer avoir « intégré le probable report de l’appel d’offres ». Pour rappel, les quatre opérateurs nationaux ont déposé un dossier de candidature.

Enchères 5G : Sébastien Soriano dément tout report, sans exclure la mise en place d'un nouveau calendrier
chargement Chargement des commentaires...