du 22 avril 2020
Date

Choisir une autre édition

En trois mois, Netflix a recruté 15,77 millions d’abonnés, près de la moitié en Europe

La plateforme de streaming vient de mettre en ligne les résultats pour son premier trimestre 2020, une période particulière sur fond de crise sanitaire mondiale et de confinement.

Sans grande surprise, le nombre de clients au niveau mondial augmente bien plus rapidement que sur les trimestres précédents : 15,77 millions en Q1. En pourcentage, cela reste par contre dans la moyenne : 22,8 %. 

« Durant les deux premiers mois du trimestre, la croissance des abonnés était similaire à celle observée sur les deux années précédentes. Puis, avec les mesures de confinement à partir de mars dans de nombreux pays, beaucoup plus de foyers ont rejoint Netflix afin de se divertir », explique l’entreprise américaine.

L’Europe est le premier vecteur de croissance avec près de 7 millions de clients, contre 3,6 millions pour l’Asie-Pacifique, 2,3 millions pour les États-Unis/Canada et 2,9 millions pour l’Amérique latine.

Pour le second trimestre 2020, Netflix prévoit 7,50 millions de clients supplémentaires, contre 2,7 millions en 2019. La situation devrait ensuite largement ralentir : « ceux qui n’ont pas rejoint Netflix pendant toute la durée du confinement ne devraient pas le faire peu de temps après la levée du confinement […] nous supposons actuellement que les ajouts nets aux troisième et quatrième trimestres seront inférieurs à ceux de l'année dernière », d’autant que de nouvelles saisons de Money Heist et Stranger Things avaient été mises en ligne en Q3 2019 et rien de tel n’est prévu en 2020.

Les revenus de la plateforme sont de 5,768 milliards de dollars, en hausse de 27,6 % sur un an. Le bénéfice net est de 709 millions de dollars, avec la prévision d’attendre 820 millions sur le second trimestre. C’est dans les deux cas mieux que n’importe quel trimestre de 2019.

La société en profite pour rappeler qu’elle s’est « engagée à dépenser 150 millions de dollars pour soutenir l'industrie pendant cette crise ».

chargement Chargement des commentaires...