du 10 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Dans un billet de blog, la société explique que onze d’entre elles se situent sur le continent américain (Atlanta, Phoenix, San Diego, San Antonio, Bogotá, Buenos Aires, Montevideo, Lima, Puerto Vallarta, Rio de Janeiro et São Paulo), tandis que la dernière est Linz, en Autriche. 

Selon Axios, la société, spécialisée dans la location de vélos et de trottinettes, se sépare également de 14 % de ses effectifs, soit une centaine de personnes, toujours dans le but de trouver le chemin vers la rentabilité.

Pour le président de Lime, ces changements devraient donner leurs fruits dès cette année : « Nous sommes convaincus qu’en 2020, Lime sera la première entreprise de mobilité de nouvelle génération à être rentable », comme le rapporte nos confrères.

En quête de rentabilité, Lime se retire de 12 villes et licencie une centaine de personnes
chargement Chargement des commentaires...