du 10 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

En juillet 2018, la Commission européenne infligeait une amende de 4,3 milliards de dollars à Google pour abus de position dominante sur Android. En juin 2019, un nouveau dispositif était mis en place avec quatre choix possibles (dont Google).

Un changement important avait été annoncé en août : les trois places pour les moteurs alternatifs seraient vendues aux enchères, ce qui avait fait enrager Qwant. L'Europe des 28 avec l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège sont concernés.

Les « gagnants » des enchères sont désormais connus dans chaque pays pour la période du 1er mars au 30 juin. La liste complète est disponible sur cette page. En France, DuckDuckGo, Info.com et Qwant prendront donc place à côté de Google et feront « partie du nouvel écran de choix, qui apparaîtra lorsque quelqu'un installera un nouveau smartphone ou tablette Android en Europe ».

Ensuite, les moteurs alternatifs recevront chaque mois une facture de Google dans laquelle sera indiqué le nombre de sélections effectuées par les utilisateurs.

En France, DuckDuckGo, Info.com et Qwant seront les moteurs de recherche alternatifs sur Android
chargement Chargement des commentaires...