du 19 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

En Chine, un mauvais score sur le Social Credit System peut empêcher de prendre un avion ou un train

La Chine travaille depuis plusieurs années sur un système de notation pour ses citoyens : SCS (Social Credit System).

Il fonctionne sur le principe des bonus-malus. Vous avez des bons points lorsque vous vous comportez comme un « citoyen modèle », en achetant des produits chinois ou en vantant les mérites du pouvoir en place. Au contraire, votre note baisse en cas de comportement suspect, de condamnations judiciaires ou si vous affichez une opinion politique dissidente.

Reuters explique que les citoyens ayant un « mauvais score » pourraient à l'avenir être interdits de voyager dans les avions ou dans les trains. Un changement dans la lignée de la volonté du président Xi Jinping, ajoutent nos confrères : « une fois indigne de confiance, toujours restreint ».

Ces nouvelles règles pourraient entrer en vigueur dès le 1er mai. Néanmoins, dans les faits, elles pourraient déjà être appliquées depuis des mois, toujours selon Reuters. « 6,15 millions de citoyens chinois avaient été interdits de prendre des vols pour des méfaits sociaux » indiquent ainsi nos confrères.

Une problématique qui n'est pas sans faire penser au premier épisode de la troisième saison de Black Mirror : Chute Libre.

chargement Chargement des commentaires...