du 19 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

En Chine, un mauvais score sur le Social Credit System peut empêcher de prendre un avion ou un train

La Chine travaille depuis plusieurs années sur un système de notation pour ses citoyens : SCS (Social Credit System).

Il fonctionne sur le principe des bonus-malus. Vous avez des bons points lorsque vous vous comportez comme un « citoyen modèle », en achetant des produits chinois ou en vantant les mérites du pouvoir en place. Au contraire, votre note baisse en cas de comportement suspect, de condamnations judiciaires ou si vous affichez une opinion politique dissidente.

Reuters explique que les citoyens ayant un « mauvais score » pourraient à l'avenir être interdits de voyager dans les avions ou dans les trains. Un changement dans la lignée de la volonté du président Xi Jinping, ajoutent nos confrères : « une fois indigne de confiance, toujours restreint ».

Ces nouvelles règles pourraient entrer en vigueur dès le 1er mai. Néanmoins, dans les faits, elles pourraient déjà être appliquées depuis des mois, toujours selon Reuters. « 6,15 millions de citoyens chinois avaient été interdits de prendre des vols pour des méfaits sociaux » indiquent ainsi nos confrères.

Une problématique qui n'est pas sans faire penser au premier épisode de la troisième saison de Black Mirror : Chute Libre.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

C'est évidemment sur Twitter que le Président des États-Unis a fait cette déclaration. Est-ce une réponse à la récente annonce de LG d'ouvrir un laboratoire de recherche sur le 6G ? Ou bien « le Président vient-il d'ajouter un chiffre à un concept qu'il ne comprend pas pour le rendre encore meilleur », se demande Mashable.

Dans tous les cas, il faudra être patient avant de voir arriver la 6G, sauf si des opérateurs américains décident de renommer leurs réseaux actuels pour afficher fièrement une telle dénomination, comme ils l'ont déjà fait avec les 4G et 5G.

Donald Trump appelle les entreprises américaines à « intensifier leurs efforts » pour ne pas « se laisser distancer ». « Nous devons toujours être le leader dans tout ce que nous faisons, en particulier dans le monde passionnant de la technologie », ajoute-t-il. Reste à ne pas confondre vitesse et précipitation.

Copié dans le presse-papier !

La députée Bérengère Poletti, suivie par une trentaine d’élus LR, vient de déposer une proposition de loi encourageant le gouvernement à « étudier la dématérialisation du livret de famille », dont l’actuel support papier est jugé « désuet et peu pratique à utiliser ».

La parlementaire explique surtout qu’il s’avère parfois compliqué de mettre à jour ce document administratif (ce qui est obligatoire en cas de naissance, de mariage...), notamment pour les familles recomposées.

Face aux progrès de « la transition numérique et de la digitalisation de nombreux documents administratifs », Bérengère Poletti estime que le livret de famille pourrait évoluer « sur un format voisin de la carte national d’identité ».

Copié dans le presse-papier !

Comme prévu, l'agence spatiale japonaise (JAXA) a donné l'ordre à sa sonde Hayabusa 2 de descendre vers l'astéroïde Ryugu pour effectuer un « touch and go ».

L'opération consiste à toucher sa surface, lancer un projectile et récupérer les poussières et débris pour ensuite les ramener sur Terre (les scientifiques espèrent obtenir environ 100 milligrammes de matière). Le déroulement de toute l'opération est disponible dans cette série de tweets.

Cette manoeuvre est un succès selon la JAXA, qui ajoute que l'état de la sonde Hayabusa 2 est normal. Un second « touch and go » pourrait avoir lieu prochainement, mais l'agence spatiale japonaise ne semble pas encore avoir pris sa décision sur le sujet.

Copié dans le presse-papier !

Après 15 ans dans la société et près de 13 ans  en tant que Président et directeur de l'exploitation, il quittera la société le 15 avril pour prendre sa retraite.

Doug Bowser, qui n'est pas de la famille du célèbre personnage mais vice-président des ventes et du marketing, le remplacera.

« J'apprécie vraiment tout ce que Reggie a fait pour Nintendo », lâche Shuntaro Furukawa, PDG de Nintendo. « Il laisse la société en bonne santé et avec une forte dynamique », ajoute-t-il.