du 26 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

En Belgique, les loot box classées comme jeux de hasard, une action pénale envisagée

Nos voisins avaient ouvert une enquête en novembre dernier sur ce phénomène qui prenait de l'ampleur. Étaient alors concernés les jeux Overwatch, Star Wars Battlefront II, FIFA 18 et Counter-Strike: Global Offensive.

L'enquête est désormais terminée et La Commission des jeux de hasard « arrive à la conclusion que les loot box payantes sont des jeux de hasard ». « Si ceux-ci continuent à être exploités, une approche pénale est envisagée »  ajoute-t-elle en guise d'avertissement.

Dans un communiqué, Koen Geens (ministre de la Justice) ajoute que « la Commission des jeux de hasard a estimé que ceci était contraire, assurément dans trois jeux vidéo, à la législation relative aux jeux de hasard ». C'est le cas pour FIFA 18, Overwatch et Counter Strike : Global Offensive. Il ajoute que, peu après son lancement, Star Wars Battlefront II a été modifié « permettant au système des loot box de ce jeu de ne plus être techniquement considéré comme étant un jeu de hasard ».

Enfin, « parce que le phénomène est plus large que les quatre jeux analysés, la Commission des jeux de hasard fait un certain nombre de recommandations à l’attention des décideurs, des fabricants de jeux, des plateformes de jeux ainsi que des organismes qui octroient des licences comme la FIFA ».

chargement Chargement des commentaires...