du 14 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

En Allemagne, un tribunal déclare que les boutons Dash d'Amazon violent la loi

Comme l'explique Reuters, le tribunal reproche aux boutons connectés de ne pas donner « suffisamment d’informations sur le produit commandé ou son prix, enfreignant ainsi la législation en matière de protection du consommateur ». Cette décision fait suite à une action d'un organisme régional de surveillance de la protection des consommateurs.

« Nous sommes toujours ouverts à l'innovation. Mais si innovation signifie que le consommateur est désavantagé et que les comparaisons de prix sont difficiles, nous nous opposons à cela », explique Wolfgang Schuldzinski de l'organisme en question.

Sans surprise, Amazon n'est pas sur la même longueur d'onde et pense au contraire que son bouton respecte la législation en vigueur : « La décision d’aujourd’hui n’est pas seulement hostile à l’innovation, elle empêche également les clients de décider en connaissance de cause si un service tel que le Dash Bouton leur procure une expérience pratique ».

La bataille juridique ne fait certainement que commencer.

chargement Chargement des commentaires...