du 08 février 2019
Date

Choisir une autre édition

Interpelé hier dans le cadre du « grand débat » sur la thématique du harcèlement scolaire, le chef de l’État s’en est pris une nouvelle fois à l’anonymat sur Internet (voir l’échange sur CNEWS). « On va continuer à travailler avec les plateformes Internet, pour sanctionner ce qui est fait sur ces plateformes ».

« Moi je ne veux plus de l’anonymat sur les plateformes Internet, a poursuivi Emmanuel Macron. Et je veux une vraie responsabilité des parents, et l’interdiction, c’est le seul moyen. »

Difficile pour l’heure de savoir quels sont les desseins de l’exécutif en la matière. La présentation du projet de loi relatif aux propos haineux, promis pour 2019 par Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’État au Numérique, permettra probablement d’en savoir plus.

Emmanuel Macron « ne veu[t] plus de l’anonymat sur Internet »
chargement Chargement des commentaires...