du 05 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Dans un tweet, Elon Musk attaque le régulateur boursier (Securities and Exchange Commission) en proposant une nouvelle version de son acronyme : Shortseller Enrichment Commission, ou Commission d’enrichissement des vendeurs à découvert.

Il ajoute au passage qu'elle « fait un travail incroyable » et que « ce changement de nom lui va tellement bien ». Le désamour qu'Elon Musk porte aux vendeurs à découvert n'est pas nouveau, loin de là.

Ce tweet arrive quelques jours seulement après que le patron de Tesla a réglé à l'amiable une histoire avec la SEC justement, à propos de son tweet de début août où il expliquait qu'il pensait à sortir Tesla de la bourse pour 420 dollars par action.

Elon Musk s'en prend à la SEC, qu'il renomme en Commission d’enrichissement des vendeurs à découvert
chargement Chargement des commentaires...