du 27 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

La dernière révision du navigateur ajoute le support des ardoises numériques, l'interface profitant pleinement des plus grandes diagonales (au lieu d'être étirées).

Rien de particulier en plus, Microsoft poussant simplement sur son blog l'expérience unifiée accessible depuis un plus grand nombre d'appareils : onglets, mots de passe, pages web et autres sont en effet synchronisés par le compte maison.

Rappelons que le navigateur se sert du moteur de rendu fourni par Android ou iOS. Sur ce dernier, Microsoft n'a pas le choix, Apple ayant rendu obligatoire WebKit pour les applications tierces. Sur Android par contre, le choix existe, mais peut-être l'éditeur attend-il une éventuelle part de marché plus importante pour y porter son EdgeHTML.

Edge maintenant disponible sur tablettes Android et iPad
chargement Chargement des commentaires...